29 novembre 1574

Manille repousse le pirate Limahong

Le 29 novembre 1574, Manille, capitale de la colonie espagnole des Philippines, est assiégée par un pirate chinois des plus redoutables, Limahong ou Lim Hong. Les habitants de cette petite ville de quelques années d'existence vont résister et finalement repousser les pirates chinois au terme d'une bataille meurtrière...

L'« Incident de la mer rouge »

Issu d’une famille pauvre du Guandong, le pirate chinois Limahong se fait d’abord connaître par ses raids dans le sud de la Chine contre les ports du Guangdong et du Fujian, avec une flotte d’environ deux mille hommes et 95 navires qui fait de lui une puissance avec laquelle il faut compter.

Couverture du livre : Ataque de Li-ma-hong á Manila en 1574; récit historique de cette journée mémorable.

En 1574, traqué par la flotte chinoise, il s’éloigna vers le sud et tenta de prendre pied sur la grande île de Luçon, dans l’archipel des Philippines, où s’étaient déjà installés les Espagnols

Repoussé par le conquistador Juan de Salcedo, il vit quelques semaines plus tard l'occasion de revenir à la charge et de s'emparer de Manille, prospère capitale de l'île, pendant que Juan de Salcedo était basé à Vigan (nord-ouest de Luçon) avec une centaine d’hommes.

Avec une soixantaine de navires, 3000 Chinois et 400 Japonais, il lança une première attaque sur la plage de Parañaque. Mais ses hommes furent repoussés par les habitants qui mirent à profit ce répit pour ériger des palissades autour de leur ville.Salcedo trouva aussi le temps d'arriver avec ses hommes. 

Une nouvelle attaque fut lancée par Limahong sans succès. 200 pirates perdirent la vie tandis que seulement trois morts furent à déplorer du côté des Espagnols. Le sang répandu à cette occasion valut à cette bataille le surnom d'« Incident de la mer rouge ».

Après sa défaite, Limahong alla s’installer au nord des Philippines, mais les Espagnols ne pouvaient tolérer l'installation d'un tel pirate si près de leur territoire. Le 23 mars 1575, ils lancèrent une expédition, toujours commandée par Salcedo.

Une partie des pirates réussit à s'enfuir et Limahong s'en retourna piller le sud de la Chine mais mourut peu après car on n’entendit plus jamais parler de lui.

Publié ou mis à jour le : 2023-03-27 18:00:49

Aucune réaction disponible

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net