28 mars 1939 - Entrée des franquistes à Madrid - Herodote.net

28 mars 1939

Entrée des franquistes à Madrid

Le 28 mars 1939, les nationalistes espagnols font le défilé de la victoire devant leur chef, le «caudillo», Francesco Franco, un général de 46 ans.

C'est la fin d'une guerre civile de trois ans qui aura coûté à l'Espagne 400.000 morts et autant d'exilés. C'est aussi la fin de la « République démocratique des travailleurs de toutes classes », née en 1931.

Hitler et Mussolini avaient soutenu la rébellion «nationaliste» tandis que les gouvernements démocrates de Londres et Paris avaient évité d'intervenir officiellement, se contentant de fournir des armes au gouvernement légitime.

Amère victoire

Le caudillo Franco au défilé de la victoireComme si la guerre n'avait pas fait assez de mal, Franco va multiplier les exécutions sommaires.

La répression fera presque autant de victimes que les combats eux-mêmes !

Le caudillo va instaurer en Espagne un régime autoritaire semblable à celui de Mussolini, en Italie, mais avec une présence encore plus marquée de la hiérarchie catholique.

Invoquant l'épuisement de son pays, le dictateur se tiendra à l'écart de la Seconde guerre mondiale.

Il renverra Hitler sans façon quand celui-ci viendra lui demander la permission de traverser son pays pour enlever Gibraltar aux Anglais. Il se contentera d'envoyer quelques troupes combattre les « hordes soviétiques ».

Cette réserve vaudra au franquisme de survivre à l'effondrement de l'Axe Berlin-Rome mais au prix d'un long isolement diplomatique.

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès