27 mars 1803 - Naissance du franc Germinal - Herodote.net

27 mars 1803

Naissance du franc Germinal

Par la loi du 7 germinal an XI (27 mars 1803), le Premier Consul, Napoléon Bonaparte, fixe la valeur du franc et lui donne une base stable.

La deuxième vie du franc

Le franc est une vieille unité monétaire qui a ressurgi à la faveur de la Révolution par une loi du 7 avril 1795, confirmée le 15 août 1795. Celle-ci en a fait le remplaçant exclusif de la livre tournois de l'Ancien Régime. La nouvelle monnaie, très simple d'emploi avec ses décimes, ses centimes et ses millimes, a été immédiatement adoptée par le public.

La loi du 7 germinal définit la pièce de 1 Franc par «5 grammes d'argent au titre de neuf dixièmes de fin»(autrement dit, elle contient 4,5 grammes d'argent pur).

L'or, plus rare, est réservé aux pièces de grande valeur. C'est ainsi qu'est créée une pièce en or de 20 francs, d'un poids de 6,45 grammes, dont 5,801 grammes d'or fin, joliment nommée... Napoléon. La parité entre l'or et l'argent est ainsi fixée par la loi de manière irréfutable à 1 unité d'or pour 15,5 unités d'argent.

Pièce de 20 francs en or, émise en 1808.

Le franc à la conquête de l'Europe

Sous le Consulat et le Premier Empire les Français vont introduire le bimétallisme (or et argent) dans tous les pays soumis à leur armes. Ce bimétallisme survivra dans la plupart d'entre eux, notamment en Italie, en Suisse et en Belgique.

Il sera à l'origine de la pacifique Union latine instaurée en 1865 par... Napoléon III, le neveu du précédent. Mais il sera mis à rude épreuve suite à l'enchérissement de l'argent par rapport à l'or, avec l'arrivée en Europe de grandes quantités d'or, suite aux découvertes de Californie, de Sibérie ou encore d'Australie et d'Afrique du Sud.

Les spéculateurs fondent les pièces d'argent et revendent le métal contre des pièces en or ! Mais les Français n'en arriveront pas moins à maintenir la stabilité du franc germinal jusqu'en 1914.

Après la Grande Guerre, affecté par les emprunts de la France à l'étranger et le refus des États-Unis d'éponger les dettes de guerre, le franc germinal perdra 80% de sa valeur en six ans, de 1918 à 1924.

Raymond Poincaré mettra fin au bimétallisme le 25 juin 1928 en se ralliant à l'étalon-or. Désormais, le franc sera simplement défini par « 65,5 milligrammes d'or fin au titre de 900/1000 de fin ».

Fabienne Manière.
Publié ou mis à jour le : 2019-03-26 10:20:12

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux