Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> 23 mai 1618

Vous avez accès à
deux dossiers complets
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Publicité

23 mai 1618

La Défenestration de Prague


Le 23 mai 1618, quelques dizaines de nobles protestants de Bohême conduits par le comte de Thurn montent au château royal de Prague, le « Hradschin ».

Le château de Prague, ou Hradschin, aujourd'hui Ils rencontrent dans la salle du conseil les représentants de l'empereur allemand Matthias 1er de Habsbourg, qui est également roi de Bohême.

Il font reproche au souverain et à ses gouverneurs d'avoir fermé deux temples protestants dans les villes de Braunau et Klostergrab.

Ces nobles protestants, qui se présentent comme les « Défenseurs de la Foi », rappellent que le précédent roi et empereur, Rodolphe II de Habsbourg, leur avait donné le droit de pratiquer leur religion.

Ils déplorent par ailleurs que Matthias 1er, très malade et sans héritier direct, ait confié à son cousin Ferdinand, archiduc de Styrie, la couronne de Bohême.

Or, Ferdinand est connu pour être un catholique intransigeant, peu soucieux de respecter la paix d'Augsbourg, conclue un demi-siècle plus tôt par les protestants et les catholiques du Saint Empire romain germanique.

Défenestration de PragueLa rencontre au château de Prague tourne au pugilat. Les nobles protestants s'en prennent aux deux gouverneurs impériaux et les jettent par la fenêtre, ainsi que leur greffier Fabricius.

Les victimes tombent heureusement sur un tas de fumier et s'en tirent sans trop de mal ! Il n'empêche que cette défenestration va entraîner, de fil en aiguille, l'Europe centrale dans la guerre de Trente Ans.

Cette guerre va laisser l'Allemagne exsangue et consacrera pour plus de deux siècles son anéantissement politique. Le prestigieux royaume de Bohême va y perdre aussi son indépendance pour renaître en 1918 sous le nom de Tchécoslovaquie.

Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2018-03-23 09:16:32

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

vanos (23-05-200809:41:23)

C'est un bon article, il y a cependant un point qui me surprend : un tas du fumier contre une façade du palais royal, voilà qui n'est pas courant.

Herodote.net répond :
A vrai dire, l'histoire montre que les palais d'autrefois n'étaient pas environnés que de roses ; voir les Tuileries, le Louvre,... et même Versailles;-)


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Où Napoléon a-t-il fêté le premier anniversaire de son sacre ?

Réponse
Publicité