Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> 17 janvier 1961

Vous avez accès à
deux dossiers complets
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Publicité

17 janvier 1961

Disparition de Patrice Lumumba


Le 17 janvier 1961, un avion se pose à Elizabethville, capitale de la province du Katanga, au sud du Congo ex-belge. À son bord, un prisonnier, Patrice Lumumba (35 ans). Cet ancien employé des postes a été nommé Premier ministre du Congo lorsque celui-ci est devenu indépendant, le 30 juin 1960. On ne le reverra plus vivant.

L'actualité du jour, avec la liquidation du dictateur Kabila, montre que le Congo n'arrive toujours pas à trouver son équilibre.

Un mirage désespérant

Le Congo, aujourd'hui aussi peuplé que la France et quatre fois plus vaste, bénéficie de ressources naturelles exceptionnelles mais il est moins gâté par l'Histoire.

Lorsque les Congolais demandent l'indépendance en 1958, les Belges ne se font pas prier et accèdent à leur demande sans ménager de transition.

Patrice Lumumba devient chef du gouvernement et son rival Joseph Kasavubu, président de la République.

Le climat se dégrade très vite en raison du manque d'élites et des dissensions entre les tribus de cet immense pays. Dans la rue, les soldats congolais s'en prennent à leurs officiers européens et aux colons. C'est le début des désordres. Ils feront au total quelques 500 000 victimes chez les Congolais et les Européens.

Dans la province du Katanga, où se situent les mines de cuivre, Moïse Tshombé fait sécession avec le soutien actif de la compagnie qui exploite le cuivre et avec l'appui de mercenaires européens.

Patrice Lumumba en appelle à l'ONU, qui envoie des « Casques bleus ». Mais ceux-ci se gardent (déjà) de s'immiscer dans les troubles intérieurs.

Patrice Lumumba après son arrestationEn désespoir de cause, le Premier ministre se tourne vers les capitales européennes, sans oublier l'URSS. Le président Kasavubu révoque Lumumba. Arrêté, celui-ci est livré à Tshombé et assassiné.

La CIA américaine et les Belges sont soupçonnés d'avoir voulu se débarrasser d'un leader trop «progressiste» à leur goût.

Cependant, de nombreuses séditions éclatent dans le pays à l'initiative des nostalgiques de Lumumba (le dictateur Kabila en faisait partie). Le 25 novembre 1965, le colonel Joseph Mobutu devient chef de l'État. Il met fin à la première guerre civile... et entame une longue dictature.

Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2016-01-14 23:02:03

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

À quel roi la ville de New York doit-elle son nom ?

Réponse
Publicité