11 janvier 1994 - Dévaluation du franc CFA - Herodote.net

11 janvier 1994

Dévaluation du franc CFA

Le 11 janvier 1994, le gouvernement français d'Édouard Balladur décide courageusement de dévaluer de moitié le franc CFA.

Cette monnaie a été créée par la France en 1948 pour ses colonies d'Afrique noire, avec une parité fixe par rapport au franc français : 50 francs CFA = 1 franc français. Son cours est maintenu depuis lors par la Banque de France quoi qu'il en coûte à cette dernière.

CFA a d'abord signifié Colonies Françaises d'Afrique avant d'être converti en Communauté Financière Africaine après les indépendances africaines.

Cet héritage de la colonisation garantit aux États issus des anciennes colonies africaines une monnaie stable par rapport au franc et aujourd'hui à l'euro. Ces États sont le Sénégal, le Mali, le Niger, la Côte d'Ivoire, le Tchad, la Guinée-Bissau, le Togo, le Bénin, la Cameroun, la République Centrafricaine, le Gabon, le Congo et les Comores.

Le franc CFA permet à la France de maintenir ses anciennes colonies dans une relation de dépendance. Il assure aux fonctionnaires et dirigeants africains un revenu stable. Il facilite aussi les détournements de fonds et les transferts vers les coffres suisses ou luxembourgeois. Mais il pénalise gravement les producteurs locaux, tant les agriculteurs que les artisans, qui ne peuvent soutenir la concurrence des entreprises européennes et les importations alimentaires lourdement subventionnées par l'Union européenne.

Après avoir suspendu dès le 2 août 1993 le change de billets de francs CFA, Édouard Balladur a divisé par deux la valeur du franc CFA (100 francs CFA = 1 franc français). Il en a résulté une baisse immédiate du pouvoir d'achat des citadins africains, habitués à consommer des produits d'importation, mais aussi une très forte relance des productions locales (comme le cacao et le café de Côte d'Ivoire). Malheureusement, les dysfonctionnements des régimes africains (corruption, conflits, trafics avec la France et les dirigeants français) n'ont pas tardé à gommer les effets bénéfiques de la dévaluation.

André Larané
Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux