Le dictionnaire de l'Histoire - transition démographique - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

transition démographique

La «transition démographique» est un phénomène en trois phases observé en Europe occidentale dans les premières décennies de la Révolution industrielle.

- phase 1 : la population européenne était, jusqu'au XVIIIe siècle, relativement stable, comme les autres populations du monde, car une mortalité élevée équilibrait une natalité toute aussi élevée.

- phase 2 : elle a connu une croissance rapide au XIXe siècle du fait d'une meilleure hygiène qui a réduit fortement la mortalité (surtout la mortalité infantile).

- phase 3 : dans un troisième temps, les couples ont réduit leur descendance, grâce à une contraception volontaire, et la population européenne a semblé se stabiliser à nouveau (le taux de natalité a rejoint le taux de mortalité).

En fait de «transition démographique», on observe aujourd'hui une poursuite de la baisse de la fécondité dans de nombreux pays d'Europe et d'Asie, jusqu'à des niveaux proches d'un enfant par femme, soit très en-dessous des 2 enfants par femme requis pour assurer sur le long terme le renouvellement des générations et la stabilité de la population.

Les démographes sont aujourd'hui devant un phénomène inédit en temps de paix et qu'ils n'avaient pas prévu : la diminution naturelle et durable de la population, avec des conséquences encore mal maîtrisées sur le vieillissement (rapport entre actifs et inactifs, capacité d'innovation,...).

Note : ne pas confondre le taux de natalité qui est le nombre de naissances annuelles pour 100 habitants (s'exprime en %) de l'indice de fécondité, qui est le nombre moyen d'enfants par femme.

Voir : Six milliards d'hommes sur la Terre

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès