Le dictionnaire de l'Histoire

shôgun, shogunat

Le mot japonais shôgun est l'abrégé de «général en chef contre les Barbares». Il désigne à l'époque féodale, à partir du XIIe siècle, le maire du palais ou majordome. Il administre le pays au nom de l'empereur, lequel est relégué dans ses fonctions religieuses et symboliques.

Au XVIIe siècle, le shôgun Tokugawa Ieyasu s'empare de la réalité du pouvoir et assure même la transmission héréditaire de celui-ci dans sa famille. Son lointain descendant est démis par l'empereur Mutsuhito le 9 novembre 1867. C'est la fin du shogunat.

Aucune réaction disponible

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net