Le dictionnaire de l'Histoire

salaire, solde

Aux premiers temps de la République romaine, les légionnaires reçoivent une partie de leur rémunération sous forme de sel (en latin, sal), car cet ingrédient coûteux est indispensable à leur nourriture comme à celle de tous les hommes. Avec le temps, la rémunération en nature se transforme en monnaie sonnante et trébuchante. C'est le salarium, autrement dit la monnaie pour acheter le sel (on n'en sort pas !). De ce mot, nous avons fait salaire.

La solde, qui désigne en français la rémunération habituelle d'un militaire ou soldat (celui qui reçoit une solde), nous vient du mot solidus, qui veut dire en latin solide ou massif. C'est le surnom élogieux donné dans l'Antiquité tardive à la monnaie en or créée par l'empereur Constantin. De ce mot, nous avons aussi tiré par simple déformation phonétique le mot... sou (un sou, c'est un sou, autrement dit du solide !).

Voir : La république romaine dans la tourmente

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net