Le dictionnaire de l'Histoire

martyr

Le mot vient du grec martur qui signifie témoin. Les Églises chrétiennes désignent de cette façon les croyants qui témoignent de leurs convictions et proclament leur foi en Dieu, au risque d'être persécutés, torturés et mis à mort. Le premier martyr de l'Histoire chrétienne est Étienne, lapidé à Jérusalem en l'an 47 de notre ère, quelques années après la mort de Jésus-Christ.

L'empire romain a donné lieu à de nombreuses persécutions mais le siècle des martyrs par excellence est le XXe siècle, qui a vu des millions de croyants persécutés et mis à mort sous les dictatures de Lénine, Staline, Hitler, Mao Zedong,...

L'Église appelle martyrologe le catalogue de tous les saints. Par extension, le mot désigne les monuments dédiés aux victimes d'une persécution. Le mont Valérien, à l'ouest de Paris, est par exemple le martyrologe de la Résistance française au nazisme... Le mot est masculin ; avec un g mouillé et sans u.

Voir : Martyrs d'hier et d'aujourd'hui

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net