Napoléon II (1811 - 1832) - L'« Aiglon », tragédie romantique - Herodote.net

Napoléon II (1811 - 1832)

L'« Aiglon », tragédie romantique

Des salves d'applaudissement ont salué la naissance au palais des Tuileries de Napoléon, François, Charles, Joseph Bonaparte, fils de Napoléon 1er, Empereur des Français, et Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine, fille de François 1er, Empereur d'Autriche.

Le nourrisson reçoit le titre symbolique de roi de Rome en souvenir d'une tradition familiale chez les empereurs germaniques ! Sa naissance comble de bonheur Napoléon, qui y voit l'espoir de consolider sa dynastie avec un héritier légitime, qui plus est lié à l'une des plus vieilles familles régnantes d'Europe, les Habsbourg d'Autriche.

Fabienne Manière
Échec dynastique

Le duc de Reichstadt, par Van Kraft (musée de Versailles)Las. Ce destin qui s'annonçait prometteur quand Napoléon tenait l'Europe dans sa main va tourner très vite à la tragédie romantique.

Le petit Napoléon est reconnu empereur sous le nom de Napoléon II par les Chambres des Cent-Jours après la seconde abdication de Napoléon Ier, le 22 juin 1815, mais il n'aura pas l'opportunité de régner, sa mère s'étant enfuie avec lui à Vienne.

En Autriche, l'enfant est désormais appelé Franz.

Son grand-père l'empereur François 1er éprouve pour lui une sincère affection et le nomme duc de Reichstadt en 1818. Le chancelier Metternich, réaliste, fait quant à lui son possible pour détourner l'enfant du souvenir de son père.

Après la révolution parisienne des « Trois Glorieuses », cependant, le jeune homme entre en relations avec le duc de Marmont, un ancien « grognard », qui l'entretient dans le souvenir glorieux de son père. Mais le malheureux, frappé par la tuberculose, s'étiole.

Légende romantique

Il est victime d'un refroidissement au retour d'une revue militaire et meurt le 22 juillet 1832, à 21 ans, au palais de Schönbrunn. Le héros romantique est pleuré par toutes les jeunes filles d'Europe et par les nostalgiques de l'Empire napoléonien.

Vingt ans après la mort du jeune duc de Reichstadt, Victor Hugo lui dédie un poème, Napoléon II, dans lequel, pour la première fois, il lui attribue le surnom d'« Aiglon » (son père étant l'Aigle).

Ses cendres seront transférées auprès de celles de son père, aux Invalides, à Paris, le 15 décembre 1940, à l'initiative de... Hitler. Le Führer croit de cette façon s'attirer les bonnes grâces de l'opinion française.

La triste vie de Napoléon II a inspiré un drame célèbre à Edmond Rostand : L'Aiglon (1900) qui a triomphé avec la « divine Sarah » dans le rôle éponyme (on peut entendre ci-dessous un enregistrement audio de Sarah Bernhardt en 1910 - 65 ans - dans le rôle de L'Aiglon). Arthur Honegger et Jacques Ibert ont consacré à l'Aiglon, en 1937, un opéra qui, lui, n'a guère laissé de souvenir.

Restauration impériale

On peut comparer le destin du roi de Rome à celui du Prince impérial, fils unique de Napoléon III et Eugénie, mort au combat en 1879 à seulement 23 ans. À cette différence près que la mort du premier n'annihile pas le parti bonapartiste. Celui-ci reporte ses espoirs sur le neveu de l'Empereur, Louis-Napoléon Bonaparte. Il réalisera leurs rêves les plus fous en devenant Napoléon III.


Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net