Henri de Toulouse-Lautrec (1864 - 1901) - Le « Monstre chéri » - Herodote.net

Henri de Toulouse-Lautrec (1864 - 1901)

Le « Monstre chéri »

Il avait « la liberté souveraine d’un petit garçon dans un square » (Tristan Bernard). Mais la taille et les éternelles facéties d'Henri de Toulouse-Lautrec ne peuvent à elles seules résumer la vie de ce peintre définitivement inclassable, tant par ses sujets souvent scandaleux que par son style innovant, à l'affût des nouveautés de son époque.

Les deux amies, Henri de Toulouse-Lautrec, 1895, Zürich, Fondation E. G. Bührle. L'agrandissement montre la Femme rousse nue accroupie, Henri de Toulouse-Lautrec, 1897, Californie, musée d'art de San Diego.

Le petit homme d’une grande famille

Henri de Toulouse-Lautrec-Monfa (24 novembre 1864, Albi - 9 septembre 1901, Malromé, Gironde)Henri de Toulouse-Lautrec naît le 24 novembre 1864 dans l'hôtel familial du Bosc, à Albi. Victime des liens consanguins de son illustre lignée, il est atteint d'une maladie génétique qui fragilise ses os. Adolescent, il fait une chute qui lui fracture le bassin et interrompt la croissance de ses jambes.

Pendant ses longues convalescences, il cultive son goût pour le dessin et la peinture, jusqu'à s'y consacrer entièrement. Il fréquente les ateliers de Léon Bonnat, sur la butte Montmartre, au nord de Paris, découvre le groupe de Pont-Aven et, avec Van Gogh, les estampes japonaises.

Rompant avec l'académisme, il abandonne les sujets chevalins et bucoliques.

Adonné à la boisson, il dessine et peint comme un forcené les modèles rencontrés dans les cabarets et les bordels de Montmartre, témoignant d'une grande sensibilité pour le petit peuple de la nuit.

Adepte d'un style « post-impressionniste » annonciateur du XXe siècle, il découvre la lithographie et donne ses lettres de noblesse à un média nouveau, l'affiche publicitaire. Le succès lui vient avec l'affiche du Moulin-Rouge, célèbre cabaret de Montmartre, en 1891.

Le travail acharné conjugué à la syphilis et à l'alcool ont raison de sa santé. Il est interné dans une clinique de Neuilly par sa famille en 1899.

Dans le lit (Henri de Toulouse-Lautrec, 1892, Musée d'Orsay, Paris)

À sa mort prématurée, à 37 ans, le 9 septembre 1901, au château de Malromé, près de Bordeaux, sa mère, la comtesse Adèle de Célayran, qui ne l'a jamais abandonné, propose ses oeuvres aux musées parisiens mais ceux-ci rejettent l'offre et s'en tiennent à quelques oeuvres de jeunesse.

Sa ville natale d'Albi se montre plus réceptive. Ses édiles décident de consacrer la Berbie à leur enfant prodige et le musée Toulouse-Lautrec est inauguré en 1922. C'est ainsi que le palais des austères archevêques offre aujourd'hui à notre regard la plus belle collection qui soit de Toulouse-Lautrec, avec des prostituées en veux-tu en voilà !...


Publié ou mis à jour le : 2019-11-23 08:29:02

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net