Le monde à l'époque hellénistique - L'empire Maurya en Inde - Herodote.net

Le monde à l'époque hellénistique

L'empire Maurya en Inde

En 400 av. J.-C., l’Inde reste couverte par de petits royaumes indépendants. L’hindouisme a gagné l’ensemble du sous-continent, concurrencé par le jaïnisme et le bouddhisme en pleine expansion.

L’empire perse s’étend alors jusqu’à l’Indus. En 325, Alexandre le Grand achève la conquête de cet empire et poursuit au-delà en remportant une victoire contre un roi indien. C’est à cette occasion que les Grecs découvrent les éléphants de guerre.

Vincent Boqueho
Télécharger les cartes animées
 

NB : avec cette commande, vous recevrez la carte animée ci-dessous ainsi que les six autres cartes de la séquence : Le monde à l'époque hellénistique (les sept cartes animées : 4 €, gratuit pour les Amis d'Herodote.net).

L'empire Maurya (Inde) (droits réservés : Vincent Boqueho, pour Herodote.net)
 

Le bouddhime comme guide de vie

À cette époque, le Magadha est devenu le royaume le plus puissant de la plaine du Gange. II a pour capitale Pataliputra. En 324, Chandragupta s’empare du pouvoir et fonde la dynastie des Maurya. Profitant de la désorganisation de l’empire grec suite à la mort d’Alexandre, il s’étend vers l’ouest, conquiert la plaine de l’Indus et s’avance sur les plateaux aux dépens de Séleucos. Il bâtit ainsi un empire immense où il favorise la diffusion du jaïnisme.

Son fils Bindusara lui succède et étend l’empire vers le sud. Il ne reste alors que quatre royaumes indépendants dans le sous-continent : celui des Chera, des Pandya et des Chola au sud, et le Kalinga à l’est. De bonnes relations sont entretenues avec les royaumes hellénistiques.

Son fils Ashoka lui succède en 273. Sa conquête du Kalinga fait environ 200 000 morts, ce qui lui procure un choc de conscience : il se convertit au bouddhisme et adopte une politique pacifique. Son règne renforce l’essor du bouddhisme qui gagne le Sri Lanka, la Birmanie et l’Asie centrale.

Les autres religions sont aussi mises en valeur dans une forme de syncrétisme. Le pays est prospère et commerce avec les royaumes hellénistiques voisins : il exporte du riz, du coton, des épices, des pierres précieuses et des éléphants, et importe de la soie chinoise, des chevaux d’Asie centrale, et de l’or...


Épisode suivant Voir la suite
L'Inde des grands Moghols

L'auteur : Vincent Boqueho

Vincent Boqueho est astrophysicien et professeur de physique en classes préparatoires à Nice. Féru d'Histoire longue, il a publié un essai percutant sur l’influence du climat : Les civilisations à l’épreuve du climat (éditions Dunod, avril 2012, 186 pages, 18 euros).

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net