3 juillet 1187 - Saladin victorieux à Hattîn - Herodote.net

3 juillet 1187

Saladin victorieux à Hattîn

Maître de l'Égypte et de la Syrie, le sultan Saladin remporte une grande victoire sur les croisés le 3 juillet 1187, au pied de la colline de Hattîn, près du lac de Tibériade, au nord-est de la Palestine.

Du jour au lendemain, les États francs de Palestine perdent presque toute leur chevalerie. Ces principautés féodales issues de la première croisade et presque centenaires sont désormais menacées de disparaître...

Le prix de la division

Combats entre musulmans et croisés, miniature arabeMoins d'un siècle plus tôt, les chevaliers d'Occident s'étaient élancés vers l'Orient en vue d'enlever aux musulmans Jérusalem et le tombeau du Christ.

Les musulmans ayant refait leur unité sous l'égide du sultan Saladin, celui-ci part en guerre contre les successeurs des premiers croisés. Le choc entre les deux armées est d'une extrême violence.

Les chrétiens subissent une défaite totale et perdent même la relique de la Vraie Croix dont ils avaient cru bon de se faire précéder. Le désastre est en bonne partie dû à l'incompétence du roi de Jérusalem, Guy de Lusignan, et à la trahison de Gérard de Ridefort, grand maître de l'ordre du Temple.

À la fin de la bataille, le sultan se comporte vis-à-vis des prisonniers avec une magnanimité très relative, faisant «seulement» exécuter les 300 moines-soldats du Temple et de l'ordre des Hospitaliers... Il épargne provisoirement Gérard de Ridefort.

La chute de Jérusalem

Après la victoire de Hattîn, Saladin part sans attendre vers Jérusalem, dont il entame le siège le 20 septembre avec pas moins d'une douzaine de machines.

Presque totalement privée de guerriers professionnels, la Ville sainte se défend avec l'énergie du désespoir sous l'égide d'un jeune chevalier émérite, Balian d'Ibelin.

Désespérant d'obtenir sa reddition, le sultan se résout à négocier la vie sauve pour l'ensemble des défenseurs et des habitants, avec le droit pour tous les chrétiens de quitter la ville et de rentrer en terre chrétienne.

Selon les moeurs du temps, il libère les plus riches habitants contre une rançon appréciable. Il libère aussi 7.000 pauvres contre une rançon collective que paient de mauvais gré les ordres des Templiers et des Hospitaliers. Mais 11.000 à 16.000 jeunes gens, pour lesquels les ordres monastiques n'ont rien voulu payer, sont envoyés en esclavage.

La chute de Jérusalem moins d'un siècle après sa conquête par les croisés fait l'effet d'une bombe en Occident.

Les Francs de Palestine réclament une troisième croisade pour les secourir. Le roi de France Philippe Auguste et le roi d'Angleterre Richard 1er Coeur de Lion, qui vient d'être couronné, débarquent à leur rescousse mais le coeur n'y est plus et la croisade s'enlisera dans les querelles entre les deux souverains.

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & Civilisations
est partenaire d'Herodote.net


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès