Le dictionnaire de l'Histoire

guerres médiques

Les guerres médiques, au nombre de deux, oppose l'empire des Perses et des Mèdes à une coalition de cités grecques, de 490 à 479 avant JC. Les Grecs l'emportent à Marathon grâce à l'intelligence du stratège Miltiade. La bataille marque la fin de la première guerre médique. La Grèce est sauvée grâce à Athènes et la cité asseoit son hégémonie sur ses voisines en prenant la tête de la confédération de Délos, du nom d'une île sacrée où sont conservés les trésors communs à la confédération.

Sous l'impulsion de Thémistocle, le chef du parti populaire, Athènes se prépare à un nouvel affrontement avec les Perses. En Perse, cependant, le «Grand Roi» Xerxès prend le temps de réprimer une révolte en Égypte avant de reprendre la guerre contre la Grèce. Cette seconde guerre médique s'achèvera encore au désavantage des Perses à Salamine puis à Platées (480 et 479 avant JC), après la résistance héroïque d'une poignée de Spartiates aux Thermopyles, sous les ordres de Léonidas.

Voir : Grande victoire des Athniens Salamine

Aucune réaction disponible

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net