Le dictionnaire de l'Histoire

fleurette

L'expression «conter fleurette» nous viendrait, selon une aimable tradition, des amours de jeunesse d'Henri de Navarre, futur Henri IV, avec Fleurette, la fille du jardinier de Nérac, le beau château où sa famille aimait à se reposer, dans les années 1560-1570. Les Anglais ont emprunté cette expression et nous l'ont renvoyée sous une forme plus brutale : «to flirt» ou «flirt» [prononcer fleurt].

Le «Vert-Galant», on le sait, n'en est pas resté à Fleurette. Ses conquêtes féminines se comptent par dizaines : Diane d'Andoins, dite «la grande Corisande», Gabrielle d'Estrées, Henriette d'Entragues etc.

Voir : Une réputation usurpée ?

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net