Le dictionnaire de l'Histoire

ébénisterie

Le mot ébéniste apparaît au milieu du XVIIe siècle pour désigner les menuisiers qui réalisent des meubles de luxe avec placages en bois d'ébène (l'ébène est un bois foncé et dur qui pousse en Afrique).

Jean Boulle, originaire de Rhénanie, et son fils André-Charles Boulle comptent parmi les premiers grands ébénistes. André-Charles Boulle (1642-1732) a l'honneur d'être installé au Louvre par Louis XIV et Colbert. On lui doit la « marqueterie Boulle » à base d'incrustations en écaille de tortue, étain, corne etc.

À la génération suivante, sous le règne de Louis XV, la cour fait bon accueil à Jean-François Oëben (1721-1763). Cet ébéniste originaire d'Aix-la-Chapelle a d'abord travaillé dans l'atelier de Boulle avant de créer le sien aux Gobelins (Paris). L'un de ses élèves, Jean-Henri Riesener (1734-1806), originaire de Westphalie, prend sa succession et, mieux encore, épouse sa veuve ! Il s'illustre sous le règne de Louis XVI. Mais sa prospérité ne résistera pas à la tourmente révolutionnaire.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net