Le dictionnaire de l'Histoire

donatisme

Le schisme donatiste puise son origine dans les persécutions de l'empereur Dioclétien, en 305. Beaucoup d'évêques et de prêtres avaient alors renié le Christ pour ne pas mourir mais après la persécution et une fois que l'empire lui-même fut devenu chrétien, ils étaient revenus à la religion chrétienne. Certains membres de l'Église d'Afrique, comme Donat, évêque de Carthage qui donna son nom au schisme, estimèrent que les sacrements conférés par ces apostats avant leur reniement n'avaient pas de valeur.

À la demande de l'empereur, le tribun Marcellin, ami de Saint Augustin, réunit les évêques de la province en concile à Carthage en 411 pour en finir avec le schisme donatiste. Mais il ne réussit qu'à moitié à atténuer les divisions entre les chrétiens. Celles-ci dureront jusqu'à la conquête arabe, deux cents ans plus tard.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net