Le dictionnaire de l'Histoire - clocher, campanile, minaret, beffroi, tour de l'horloge - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

clocher, campanile, minaret, beffroi, tour de l'horloge

Selon la tradition, c'est Paulinus, évêque de Campanie (Italie), qui inaugura au Ve siècle l'utilisation des cloches, au lieu et place des grelots et autres crécelles. Pour donner à leur son plus de portée et d'ampleur, on ne tarda pas à les installer sur des tours qui devinrent très vite des marqueurs du territoire dans la chrétienté.

- cloches et minarets :

Cette tradition fut reprise par les musulmans et ce sont les tours d'angle de l'église Saint-Jean-Baptiste de Damas, devenue la mosquée des Omeyyades (715 ap. J.-C.), qui servirent de modèles aux premiers minarets, pour l'appel à la prière, cinq fois par jour.

- campaniles et clochers :

Dans la péninsule italienne, sujette à de fréquents tremblements de terre, on veilla à écarter les églises de leur tour ou campanile (de l'italien campana, « cloche ») afin qu'elles ne soient pas fragilisées par les vibrations des cloches. Il en est allé de même à Bordeaux, où la cathédrale Saint-André (XVe siècle) a été construite au XVe siècle sur un sol marécageux et instable. Pour cette raison, ses cloches sont suspendues à une tour voisine, la tour Pey-Berland.

Dans la plupart des autres cas, les tours, simplement appelées clochers, sont intégrées à la structure de l'église.

- beffrois et tours de l'horloge :

Au XIIIe siècle, dans les villes en pleine expansion des Flandres, de Rhénanie et d'Italie, la bourgeoisie se montre désireuse d'afficher son indépendance vis-à-vis des pouvoirs traditionnels, le seigneur et l'évêque. C'est ainsi qu'elle érige à côté de la maison commune (l'hôtel de ville) une tour appelée beffroi (du haut allemand bergfrid, « qui garde la paix »). C'est à la fois pour afficher sa prospérité, surveiller les alentours et rythmer le temps. 

Le beffroi est doté d'une cloche puis, de plus en plus souvent, d'une horloge mécanique qui donne l'heure aux habitants. Inventée au XIIIe siècle, l'horloge mécanique va transformer le mode de vie occidental en fragmentant l'existence de façon stricte : un temps pour le loisir, un autre pour le travail etc. Au XVe siècle, comme le mouvement urbain s'étend à toute l'Europe occidentale, les cités méridionales se dotent aussi d'une tour, simplement appelée dans ce cas tour de l'horloge.

Voir : Allons taquiner les dieux

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès