Le dictionnaire de l'Histoire - cahiers de doléances - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

cahiers de doléances

Cahier de doléances de Champagney (bailliage de Vesoul)Suite à la convocation des états généraux par le roi de France Louis XVI, le 24 janvier 1789, les électeurs, autrement dit tous les hommes d'au moins vingt-cinq ans inscrits au rôle des impositions, se réunissent dans les villes et les villages, par état (clergé, noblesse, communautés de métiers...).

Ils élisent leurs délégués et rédigent par la même occasion un « cahier de doléances » (ensemble de souhaits à l'adresse du roi). Cette tradition remonte au XVe siècle. En mars-avril 1789, elle aboutit à la rédaction d'environ 60 000 cahiers. 

La noblesse et le clergé se réunissent au niveau de chaque bailliage ou sénéchaussée : il y en a quatre cents au total dans le royaume et correspondent à autant de circonscriptions électorales. Là, les membres de chacun des deux états privilégiés rédigent leur cahier de doléances et élisent les délégués qui les représenteront à Versailles. 

Les membres du tiers état font de même au niveau de chaque paroisse, village ou communauté de métier. À l'issue de la messe dominicale, ils se réunissent, rédigent leur cahier de doléances et élisent les délégués qui les représenteront à l'assemblée du bailliage secondaire. À ce niveau, les délégués fusionnent les cahiers de doléances qui leur ont été remis et nomment à leur tour des délégués qui les représenteront au bailliage principal. Au niveau de celui-ci sont élus les députés des états généraux de Versailles. 

Les cahiers de doléances sont réduits au niveau national à douze cahiers par ordre, enfin à une synthèse générale.

Voir : Ouverture des états généraux

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux