Napolon

La Lgende des Sicles en images

Si Napoléon Bonaparte a tant marqué ses contemporains et les générations suivantes, c'est en bonne partie grâce à son art de la mise en scène.

Il tisse sa légende dès la campagne d'Italie de 1796 (Arcole...) avec ses harangues aux troupes et ses bulletins diffusés dans le pays.

Il met aussi à contribution les peintres et les artistes de son temps pour donner à lui-même et à ses actions une dimension épique aux antipodes de la plate réalité.

Après son exil et sa mort, la légende s'est poursuivie, suscitant des chefs d'oeuvre tant dans la littérature et la poésie que dans l'art.

Aucune époque historique ni aucun personnage n'ont laissé autant de témoignages où s'entremêlent la légende, la propagande, l'hagiographie et la caricature...

Voici les principaux peintres de l'époque qui ont contribué à la légende napoléonienne :

- Jacques-Louis David (1748-1825) a siégé à la Convention et voté la mort du roi Louis XVI. Ami de Robespierre, il a peint à la manière antique les grands moments de la Révolution avant de se rallier à l'Empire et de devenir le peintre officiel de Napoléon. Il est le chef de l'école néo-classique.

- François Gérard, plus tard baron Gérard (770-1837) est l'élève de Jacques-Louis David, tout comme son ami Antoine-Jean Gros (1771-1835).
Adeptes du néo-classicisme, l'un et l'autre se sont illustrés dans la peinture des portraits de l'empereur et la représentation de ses batailles.

- Théodore Géricault (1791-1824), ami d'Eugène Delacroix, annonce le romantisme de la génération suivante. Passionné d'équitation, il meurt prématurément, victime d'une chute de cheval, après avoir donné un dernier chef-d'oeuvre de la peinture épique (Le radeau de la Méduse).

- Francisco de Goya (1746-1828), sans doute le plus grand peintre de sa génération, occupe dans cette liste une place à part. Espagnol de Saragosse, il a dépeint l'aspect sombre, tragique et inhumain de l'épopée napoléonienne à travers deux oeuvres immortelles, Dos de Mayo et Tres de Mayo (2 mai 1808 et 3 mai 1808).

- Joseph Mallord William Turner (17756-1851), est l'un des grands peintres de la génération suivante. Anglais, il débute dans le classicisme mais très vite invente un nouveau style qui inspirera beaucoup plus tard l'école impressionniste.

Publi ou mis jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20/an!

Actualits de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimdia
vidos, podcasts, animations

Galerie d'images
un rgal pour les yeux

Rtrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivit Herodote.net