Le dictionnaire de l'Histoire

apanage

Ce mot vient du vieux franais apanare (donner du pain). Il dsignait au Moyen ge une portion du domaine royal (seigneurie, duch,...) que le roi offrait ses cadets pour les consoler de la couronne dont devait hriter leur an. L'apanage devait revenir au domaine royal en cas d'extinction de la descendance directe du bnficiaire. Cela s'est produit par exemple lorsque Alphonse de Poitiers, frre de Saint Louis, a reu le comt de Toulouse et s'est teint sans descendance.

Le roi Jean II le Bon a pouss trs loin cette forme de dilapidation du domaine royal, d'o un sicle de querelles entre ses successeurs et les descendants de son fils cadet Philippe le Hardi, duc de Bourgogne... Le dernier apanagiste causer problme au roi de France est le conntable de Bourbon, qui trahit Franois 1er au profit de son ennemi Charles Quint.

Voir : Querelle des Armagnacs et des Bourguignons

Aucune réaction disponible

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net