Le dictionnaire de l'Histoire - absolutisme - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

absolutisme

Le mot « absolutisme », forgé sur le mot absolu, est né en 1796 à la fin de la Révolution française pour qualifier ou plutôt disqualifier le régime politique antérieur à la Révolution, lui-même qualifié d'« Ancien Régime ». L'absolutisme désigne depuis lors le gouvernement monarchique qui s'est épanoui sur le continent européen à la fin du XVIIe siècle et a triomphé en France sous le règne de Louis XIV.

Les contemporains du Roi-Soleil et de ses successeurs ignoraient le mot mais qualifiaient déjà le pouvoir royal d'absolu. Cet adjectif qualificatif désigne le gouvernement d'un seul (le souverain) mais il ne signifie pas pour autant que le pouvoir dudit souverain est sans limite ! Au contraire, ce pouvoir est sévèrement encadré par les lois fondamentales du royaume et les pouvoirs coutumiers (parlements, droit coutumier, droit civil,...). Le gouvernement absolu est conforme aux théories politiques exprimées par le juriste d'Angers Jean Bodin, dans Les six Livres de la République (1583). Il n'a rien à voir avec les régimes totalitaires qui se sont épanouis en Europe au XXe siècle, lesquels étaient sans limites... Le qualificatif de « jupitérien » lui conviendrait mieux, sans l'ironie qu'on lui prête aujourd'hui en le rapportant à l'actuel président de la République française.

Voir : Absolutisme et monarchie en France

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès