Le dictionnaire de l'Histoire - Venezuela - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

Venezuela

Le Venezuela couvre 900.000 km2 et compte environ 25 millions d'habitants (2008). Sa capitale est Caracas. Il s'étend autour du vaste delta marécageux de l'Orénoque. La forêt équatoriale occupe la moitié du pays. À l'ouest, au-delà des plaines dénommées llanos, émerge la cordillère des Andes.

Abordé par Christophe Colomb lors de son troisième voyage, le pays doit son nom à Amerigo Vespucci, celui-là même qui a donné son... prénom au continent américain ! L'explorateur florentin l'a appelé Venezuela («petite Venise» en espagnol) parce qu'il avait observé dans les forêts et mangroves du littoral des villages construits sur pilotis... comme les palais de la célèbre lagune !

L'importation d'esclaves noirs a conduit au développement de grandes plantations de cacao et à la formation d'une société très métissée mais également très inégalitaire. En 1776, la colonie a formé avec Trinité-Orénoque (Trinidad-Orinoco) et la Nouvelle Andalousie (Nueva Andalucia) la capitainerie générale du Venezuela. Après l'indépendance de 1811, elle a été brièvement unie à la Nouvelle-Grenade voisine sous le nom de Grande-Colombie...

Voir : Le Venezuela se proclame indépendant

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès