Le dictionnaire de l'Histoire

Treize Colonies

Les Anglais ont fondé en moins de deux siècles Treize Colonies sur la côte nord-américaine, après en avoir délogé les autres Européens à l'exception des Français. Ces colonies sont, par ordre de fondation : la Virginie, le Massachusetts, le Rhode Island, le Connecticut, le Maryland, le New Hampshire, les Carolines, le New York, le New Jersey, la Pennsylvanie, le Delaware et la Georgie. Au milieu du XVIIIe siècle, elles comptent déjà 1,5 million d'habitants d'origine européenne. Attachés à leurs institutions démocratiques, ces colons débordent d'initiatives et d'audace, à l'image de Benjamin Franklin, le plus accompli d'entre eux.

La rivalité franco-anglaise aboutit à une victoire complète de Londres par le traité de Paris (1763) qui met fin à plus de deux siècles de présence française en Amérique du Nord (si l'on met à part le petit archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon)... La Couronne britannique se retrouve seule face à ses colons ! Ceux-ci, sans guère de reconnaissance pour les efforts endurés par l'Angleterre pour les préserver de la tutelle française, ne vont pas tarder à se rebeller au nom du droit.

Les Treize Colonies vont ensemble s'émanciper pour former les États-Unis d'Amérique. Au terme d'une longue guerre d'indépendance, ceux-ci reçoivent une reconnaissance internationale par le traité de Versailles (1783).

Voir : Les Treize Colonies anglaises

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net