Le dictionnaire de l'Histoire - Panathénées - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

Panathénées

Chaque année se déroulent à Athènes les Panathénées. Ces fêtes à caractère religieux contribuent à resserrer les liens entre les habitants. Elles se distinguent des fêtes panhelléniques, tels les Jeux Olympiques ou les Jeux Pythiques, qui ont vocation à rassembler tous les Grecs.

Les Panathénées revêtent tous les quatre ans un caractère plus solennel. Elles débutent par une grande procession avec les animaux destinés au sacrifice, parmi lesquels cent boeufs qui constituent une hécatombe (le mot désigne en grec le sacrifice d'une centaine d'êtres vivants).

Tout le monde prend part à la procession, des magistrats aux vieillards portant des rameaux d'olivier. Même les métèques (les étrangers libres) portent des présents à la déesse et les colonies envoient une délégation.

La procession passe par le Céramique. Ce quartier d'Athènes situé au Nord-Ouest de l'Acropole doit son nom aux ateliers de poteries primitivement installés à cet endroit. Il est devenu au temps de Périclès l'un des plus beaux quartiers de la ville et le centre de l'activité politique, commerciale et culturelle avec ses temples, son Agora, ses théâtres,...

Dans la procession, les jeunes filles de la cité portent le voile qu'elles ont brodé l'année durant (le peplos) et dont elles vont recouvrir la statue d'Athéna. Cette statue en or et en ivoire (dite en grec chryséléphantine) trône dans le Parthénon, sur l'Acropole. Chef-d'oeuvre du sculpteur Phidias, elle a depuis longtemps disparu. Mais il nous reste de Phidias une splendide frise sculptée destinée aussi au Parthénon et qui représente précisément la procession des Panathénées.

Voir : Le «siècle de Périclès»

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès