09 septembre 2021

Le retour des autodafés

Moins de 90 ans après la nuit du 10 mai 1933 durant laquelle les nazis procédèrent à un « autodafé des écrits juifs nuisibles », le sinistre rituel se renouvelle au Canada, à l'initiative d'une organisation francophone catholique de l'Ontario. Ainsi que le raconte La Croix, 5000 livres ont été retirés des bibliothèques et une trentaine brûlés cérémoniellement, parce que contenant des propos jugés insultants pour les Indiens (pardon, les « Premières Nations »). Parmi ces ouvrages, des albums de Tintin et Lucky Lucke !

Ne rions pas. L'affaire est grave et devrait alerter tous les démocrates sincères. Il n'est plus temps de flatter cette mouvance woke qui prétend effacer les impuretés du passé occidental et ne cache plus sa nature hideuse, porteuse de bêtise et de haine, de racisme et de guerre. L'heure vient de la combattre afin de préserver l'essence de notre civilisation : la liberté de penser, d'écrire, de lire et de débattre.


En savoir plus avec La Croix

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net