Bourgogne

Le duché qui voulait être Empire

La Bourgogne, province charnière entre l'Empire et le royaume de France, a connu au Moyen Âge une histoire mouvementée.

À la fin du XIVe siècle, le duché revient à un fils cadet du roi de France. Sous son autorité et celle de ses descendants, il va connaître un siècle de puissance et de gloire sans pareille, jusqu'à rivaliser avec les plus grands royaumes d'Europe.

La tour Jean sans Peur en images

La tour Jean sans Peur est le dernier vestige de l'hôtel que possédaient à Paris les ducs de Bourgogne. Ce somptueux monument médiéval a été érigé en 1409 par le duc qui lui a donné son nom.

À l'occasion de son 600e anniversaire, nous vous invitons à le visiter en compagnie de Richard Fremder et de son directeur Rémi Rivière :

Des Burgondes aux Bourguignons

La Bourgogne était il y a 2000 ans le territoire des Éduens, l'un des principaux peuples gaulois. Elle tire son nom des Burgondes, l'un des peuples germaniques ayant traversé le Rhin lors de l'hiver 406. En 888, Eudes, élu roi des Francs, donne à Richard le Justicier la souveraineté sur les terres burgondes (les comtés de Sens, d'Autun, d'Auxerre et de Troyes) en remerciement de son dévouement et de ses victoires contre les Vikings. Richard le Justicier devient ainsi le premier duc de Bourgogne.

En 987, le nouveau roi Hugues Capet attribue le duché à son frère. C'est le début de la première dynastie capétienne de Bourgogne. Elle va perdurer durant près de quatre siècles jusqu'à son extinction en 1361. Cette année est tragique pour la France, dépecée par la paix de Brétigny et ravagée par les Grandes Compagnies. Mais elle prélude l'Âge d'Or du duché...

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net