milie du Chtelet (1706-1749)

La premire femme savante

Émilie de Breteuil, épouse du marquis du Châtelet, est l'une des figures les plus singulières du «Siècle des Lumières».

Surdouée, elle s'initie à de nombreuses disciplines scientifiques. Elle manifeste aussi des talents en équitation comme au clavecin ou au théâtre.

Après avoir donné trois enfants à son mari, elle reprend sa liberté. L'académicien Maupertuis, son amant, lui fait découvrir l'oeuvre d'Isaac Newton. Au printemps 1733, elle devient la maîtresse de Voltaire et va vivre avec lui un tête à tête studieux et amoureux d'une dizaine d'années au château de Cirey, en Lorraine. Elle entame la traduction de l'oeuvre de Newton et confronte sa théorie à celle de Leibniz.

Enceinte en 1749 d'un nouvel amant, elle se hâte de terminer son immense travail et meurt cinq jours après son accouchement. «Le caractère de Madame du Châtelet était d'être extrême en tout», dira fort justement d'elle l'abbé Raynal...
[en savoir plus]

Publi ou mis jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20/an!

Actualits de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimdia
vidos, podcasts, animations

Galerie d'images
un rgal pour les yeux

Rtrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivit Herodote.net