1789

La France à la veille de la Révolution

À la veille de la Révolution française, le royaume a une structure administrative très confuse. C'est la conséquence d'une Histoire longue et embrouillée...

Le gouvernement transmet ses ordres par l'intermédiaire des intendants qu'il a placés à la tête de chacune des 34 généralités.

Ces généralités recoupent d'anciennes provinces et entités féodales. Celles qui ont été tardivement réunies au royaume ont conservé leurs anciennes institutions et assemblées représentatives (états provinciaux, parlements...). On les appelle «pays d'états». Elles sont relativement autonomes, ce qui leur vaut de payer moins d'impôts que les autres, les «pays d'élection». Ces derniers sont administrés par le représentant du roi, l'intendant, lequel était à l'origine élu par les états généraux du royaume, d'où leur nom.

À ces circonscriptions se superposent 135 diocèses et, dans le domaine judiciaire, 13 parlements et 4 conseils souverains.

 

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net