Le dictionnaire de l'Histoire - Ku Klux Klan (KKK) - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

Ku Klux Klan (KKK)

Le Ku Klux Klan (KKK) a été fondé en décembre 1865 à Pulaski, dans le Tennessee, par six anciens soldats confédérés (sudistes), humiliés par leur défaite à l'issue de la guerre de Sécession. Le nom de l'association dériverait du grec kuklos (cercle) et de l'irlandais klan, les fondateurs étant de jeunes juristes d'origine irlandaise ou écossaise !

Au début, les membres du Klan se contentent de virées nocturnes à cheval, vêtus de draps et de taies d'oreiller, pour effrayer le voisinage. Puis ils se mettent à brutaliser ou tuer les anciens esclaves en vue de les empêcher de faire usage de leurs droits civiques. Ils utilisent aussi toutes les ressources de la loi pour établir un régime de ségrégation raciale et n'hésitent pas à s'en prendre aux Blancs libéraux.

Le Klan attire d'anciens soldats ou généraux et surtout des planteurs excédés par les exactions des Nordistes. Bien qu'interdit dès 1869, il réunit jusqu'à un demi-million de sympathisants.

Au bout de quelques années toutefois, le KKK disparaît de lui-même. C'est que ses objectifs ont été atteints, le gouvernement fédéral ayant retiré les troupes d'occupation du Sud et la Cour suprême ayant donné son feu vert à une ségrégation raciale totale par l'arrêt Plessy vs Ferguson !

Naissance d'une Nation, par Griffith (1915)La sortie en 1915 du film de D.W. Griffith, Naissance d'une Nation (dont le titre originel était The Clansman, L'Homme du Clan), remet le Ku Kux Klan au goût du jour en le présentant comme un noble mouvement au service de la « civilisation blanche ».

Et dès 1920, le KKK peut se flatter de compter... huit millions de membres dans tout le pays parmi lesquels le président Warren G. Harding lui-même. Il oriente sa hargne vers les Noirs mais aussi les catholiques, les juifs, les communistes, les immigrés.... Bref, beaucoup de monde.

Après une éclipse pendant la Seconde Guerre mondiale, il renaît une nouvelle fois de ses cendres à Atlanta, sous la forme d'une société secrète entourée d'un rituel fantasmagorique : croix enflammées dans la nuit, tuniques blanches et cagoules, messages et noms codés. Il sombrera définitivement dans le ridicule lorsqu'un espion, Stetson Kennedy, révèlera au grand jour ses rituels et ses codes.

Source : Freakonomics (Steven D. Levitt, Stephen J. Dubner, 2004)

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès