Le dictionnaire de l'Histoire - Irlande - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

Irlande

Connue des Romains sous le nom d'Hibernia, l'Irlande (Eirin en langue celtique) a été peuplée par des tribus celtes, dont les Gaëls, qui lui ont laissé la langue gaélique. Évangélisée par Patrick, elle méritera plus tard d'être surnommée «l'Île des Saints et des Savants» en référence à ses moines qui allaient évangéliser l'île voisine et le continent et y réimplanter la langue latine.

Oubliée par les Européens du continent, l'Irlande est devenue à la fin du Moyen Âge la première colonie anglaise. Sept siècles d'occupation étrangère l'ont détournée de sa langue d'origine, le gaélique, au profit de l'anglais, tout en renforçant son identité religieuse et son attachement au catholicisme... Les Irlandais n'ont pas craint de se battre pour le roi catholique anglais Jacques II Stuart à La Boyne (1690).

Au XIXe siècle, après l'Acte d'Union de 1801 qui ne règne rien, les Irlandais réclament en vain l'autonomie (le «Home rule»). Après de dures épreuves («Pâques sanglantes» à Dublin), l'île devient en 1920-1921 le seul territoire de l'Empire britannique (à part les Treize Colonies américaines) à s'émanciper au prix d'une guerre. À l'initiative du mouvement Sinn Fein (Nous Seuls en gaélique), celle-ci débouchera sur une indépendance de fait, à l'exclusion toutefois d'une partie de l'Ulster, majoritairement peuplée de colons écossais de confession protestante. Le sort de cette province est encore en suspens.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès