Le dictionnaire de l'Histoire - Heptarchie - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

Heptarchie

Au Ve siècle, les légions romaines évacuent la province de Britannia (l'actuelle Angleterre). La population locale, de souche celte, est alors submergée par des envahisseurs germains : Jutes, Angles et Saxons.

Beaucoup de Celtes se réfugient dans les montagnes de l'Ouest. Ils sont qualifiés d'étrangers par les nouveaux-venus (en germain, Welsch, dont nous avons fait Galles). Ils constituent le pays de Galles. D'autres traversent la Manche et gagnent l'Armorique où ils constituent une Petite-Bretagne (la Bretagne actuelle).

Au siècle suivant, les Anglo-Saxons constituent sept royaumes à peu près stables qui seront qualifiés d'Heptarchie par les chroniqueurs du XIIe siècle (du grec hepta, sept) : Wessex, Essex, East Anglie (East Anglia), Northumbrie (Northumbria), Mercie (Mercia), Sussex et Kent. Ces royaumes païens sont christianisés par des moines celtes venus du pays de Galles et d'Irlande, le plus célèbre étant saint Colomba. C'est la revanche des vaincus.

De son côté, le pape Grégoire le Grand envoie des moines sous la conduite d'Augustin auprès du roi du Kent Ethelbert, lequel est marié à une princesse franque, chrétienne. Augustin fonde l'archevêché de Cantorbéry. Moines celtes et romains entrent en concurrence, les premiers s'attachant de préférence à convertir le peuple, les seconds l'aristocratie.

Leur succès est tel qu'à leur tour, les moines anglo-saxons partent en mission. Tel Alcuin, élève de Bède le Vénérable, et saint Boniface, ils vont restaurer sur le Continent la culture latine et l'orthodoxie chrétienne et évangéliser la Germanie.

Au VIIIe siècle, à l'époque de Charlemagne, des Normands ou Vikings font une apparition remarquée sur les côtes anglaises. Ils ravagent les royaumes anglo-saxons et créent leur propre État, le Danelaw.

En 825, le roi du Wessex Egbert vainc les Merciens, affaiblis depuis la disparition du roi Offa en 796. Les autres royaumes anglo-saxons passent à leur tour sous sa coupe. C'est finalement au roi du Wessex Alfred le Grand, seul roi anglais à porter le qualificatif de Grand (871-899), que reviendra la gloire de vaincre les Danois, à Edington en 878, et d'établir un semblant d'État.

Le Danois Knut le Grand (ou Canut) allait brièvement rétablir la suprématie danoise sur l'Angleterre aux alentours de l'An Mil. Finalement, ce sont d'autres Normands qui vont récolter la mise en 1066, avec la victoire de Guillaume le Bâtard à Hastings...

Voir : Le massacre de la Saint Brice

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès