Le dictionnaire de l'Histoire - Hanouka - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

Hanouka

Dans le calendrier juif, Hanouka (en hébreu, la Fête de l'inauguration) commence le soir du 25 kislev, un mois qui correspond dans le calendrier civil au mois de décembre.

À l'occasion de cette « Fête des Lumières », pendant huit jours, chaque soir à la tombée de la nuit, on allume un chandelier spécial appelé hanoukia. Le premier soir, on allume une bougie, le deuxième deux, etc jusqu'au huitième soir où on allume huit bougies. Pendant la demi-heure minimum au cours de laquelle brûlent les bougies, on s'abstient de travailler et les personnes réunies chantent, jouent et mangent des beignets traditionnels.

Les lumières de Hanouka rappellent les miracles qui auraient permis en 164 av. J.-C. la libération de Jérusalem du joug des Séleucides qui régnaient en Syrie. Ces événements sont rapportés dans les deux premiers livres des Maccabées. La fête a été instituée par les Hasmonéens (Juda Maccabée, puis ses frères et leurs descendants) pour célébrer à la fois les victoires militaires, l'indépendance retrouvée et le rétablissement du culte juif dans le Temple de Jérusalem. Dans la litturgie de l'époque, on célébrait la victoire du petit groupe (les Juifs) contre le grand empire idolâtre (les Séleucides).

Après la destruction du Temple, en 70 de notre ère, les miracles politiques et militaires n'ayant plus beaucoup de sens, les rabbins leur substituèrent un miracle plus proprement religieux : lors de la purification du Temple, après sa libération des Séleucides, on aurait trouvé une seule fiole d'huile pure, insuffisante pour permettre au candélabre du Temple de brûler en permanence. Or, au lieu de ne brûler qu'une journée, l'huile aurait brûlé pendant huit jours, assez longtemps pour qu'une nouvelle production soit amorcée (depuis l'indépendance d'Israël, les significations religieuse et politique de Hanouka sont célébrées concurremment).

D'un point de vue religieux, Hanouka est une fête mineure, mais son caractère familial et convivial, tout comme ses symboliques, en font une fête très célébrée parmi la population juive. Sa concomitance avec les étrennes et la fête chrétienne de Noël font aussi qu'elle est devenue prétexte à offrir des cadeaux aux enfants.

Avec l'aimable contribution de l'historien Alain Michel

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès