18 octobre 2018

France : de la souveraineté à la servitude volontaire

Comme ses prédécesseurs, le président Macron se voit entraîné dans un abîme d'impopularité. Ses traits de caractère et sa méthode de gouvernement y ont une part de responsabilité.
Mais le malaise vient surtout de l'incompatibilité entre une fonction présidentielle quasi-monarchique et un pouvoir très limité. La France a renoncé en effet à l'essentiel de sa souveraineté au profit des instances européennes et de puissances étrangères (États-Unis), de l'aveu même du président.
Pour gérer le pays aujourd'hui, plus besoin d'un chef pénétré de son rôle devant l'Histoire. Comme dans les autres pays européens, il suffit d'une chambre d'enregistrement (Parlement)...


En savoir plus avec Herodote.net

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net