Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> 19 janvier 1840
Les expéditions polaires
• 19 janvier 1840 : Dumont d'Urville en terre Adélie
• 6 avril 1909 : un Blanc et un Noir au pôle Nord
• 14 décembre 1911 : Amundsen au pôle Sud
• 28 juin 1934 : Paul-Émile Victor débarque au Groenland
• 16 septembre 1936 : naufrage du "Pourquoi-pas ?"
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

19 janvier 1840

Découverte de la terre Adélie


Deux navires battant pavillon français se fraient un chemin parmi les icebergs de l'océan Antarctique. Le 19 janvier 1840, ils arrivent en vue d'une montagne.

L'expédition Dumont d'Urville hisse le drapeau sur la terre Adélie

Le commandant de l'expédition, César Dumont d'Urville, prend possession de cette terre glacée au nom du roi Louis-Philippe.

Il la baptise du prénom de sa propre femme, Adélie. Il pousse la délicatesse jusqu'à donner aussi son prénom aux manchots du cru, les manchots Adélie.

Un aventurier au service du progrès

Le découvreur de la terre Adélie est un personnage représentatif du début du XIXe siècle. Comme ses concitoyens, las des guerres révolutionnaires, il a foi dans le progrès et aspire à mieux connaître le monde.

En 1819, à la veille de ses 30 ans, Dumont d'Urville participe à une expédition scientifique en mer Egée. Informé de la découverte d'une belle statue sur l'île de Milo par Olivier Voutier, il l'achète pour le compte de la France et la ramène en métropole. La Vénus de Milo trône aujourd'hui au musée du Louvre.


Le contre-amiral César Dumont d'UrvilleLe marin effectue aussi deux voyages scientifiques autour du monde avant de prendre en 1826 le commandement d'une corvette, l'Astrolabe. Il a mission de chercher ce qui reste des navires de Lapérouse, disparu en Polynésie à la veille de la Révolution.

Dumont d'Urville retrouve les traces de l'explorateur. Au terme d'un périple de trois ans dans le Pacifique, il ramène aussi en France une grande masse d'informations scientifiques. À cette époque, les Anglo-Saxons commencent à explorer les régions antarctiques et le roi de France Louis-Philippe veut les prendre de vitesse.

À son instigation, Dumont d'Urville arme l'Astrolabe et une autre corvette, la Zélée. Il appareille de Toulon à l'automne 1837.

Deux ans plus tard, en touchant la terre Adélie, il arrive plus près du pôle Sud qu'aucun autre homme avant lui. De retour en France, le capitaine de vaisseau est fait contre-amiral. Mais il n'a pas le temps de publier ses observations ni de jouir de sa gloire.

Le 8 mai 1842, il périt avec sa femme et son fils dans le premier accident de l'histoire du chemin de fer. Le drame survient à Meudon, sur la ligne Paris-Versailles et fait 55 morts.

Les contemporains s'en émeuvent mais considèrent que c'est le prix à payer pour le progrès. César Dumont d'Urville ne les eût pas contredits. Mais qu'en eût pensé Adélie ?


Épisode suivant Voir la suite
• 6 avril 1909 : un Blanc et un Noir au pôle Nord
Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2016-01-19 11:28:23

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

Elisabeth (05-03-201313:42:28)

Pardonnez ma quetion qui est sansdoute très naïve ; récente abonnée, je me demandais s'il fallait enregistrer les messages hebdomadaires ou les sauvegarder du'ne manière ou d'une autre ? ou si en venant sur le site, dont je n'ai sans doute pas encore exploré toutes les richesses, on pouvait retrouver n'importe quoi. Ex d'aujourd'hui sur l'écriture. Si mettons dans deux mois je veux retrouver cet article sans savoir rien fait comme marquage, enregistrement sauvegarde ou autre manoeuvre, je pourra... Lire la suite

ghislain (23-02-201308:21:44)

Charles Wilkes a precede d un jour Dumont d Urville.....

antoine (01-02-201214:16:04)

Louis-Philippe roi éclairé ?
Où était Dumont d'Urville entre 1830 et 1837 ? Au placard : le malheureux a eu la malchance d'être désigné pour commander en 1830 le bateau emmenant Charles X en exil de Cherbourg en Angleterre. Louis-Philippe a mis 7 ans à lui pardonner cet acte de présumée collaboration... bon à méditer par les temps qui courrent.


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quelle est l'origine du bistrot ?

Réponse
Publicité