Le dictionnaire de l'Histoire - Colombie - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

Colombie

La Colombie (en espagnol Colombia) doit son nom au révolutionnaire Francisco de Miranda qui l'a inventé en 1806 en hommage au découvreur du Nouveau Monde. Elle a été d'abord appelée Nouvelle-Grenade par Gonzalo Jiménez de Quesada, en souvenir de sa ville natale. Il l'a explorée en 1536-1539 et fondé sa capitale, Santa Fé de Bogotá, sur un haut plateau andin irrigué par le fleuve Magdalena, à 2600 mètres d'altitude. L'explorateur a alimenté aussi le mythe de l'Eldorado (ou El Dorado)...

La colonie espagnole de Nouvelle-Grenade inclut Venezuela, Équateur et Panamá actuels. Elle devient indépendante en 1819 sous le nom de République de Grande-Colombie. Suite à la sécession de l'Équateur et du Venezuela en 1830, le pays prend le nom de République de Nouvelle-Grenade, puis en 1853, celui de Confédération grenadine et, en 1863, celui d'États-Unis de Colombie. En 1886, elle prend enfin son nom actuel de République de Colombie.

Grande comme deux fois la France (1,140 million de km2) et peuplée de 45 millions d'habitants (2008), la Colombie est un pays sud-américain relativement prospère et très métissé. Les Blancs, descendants des colons espagnols, constituent 20% de la population, les Noirs et mulâtres également 20% et les Indiens et métis 60%.

Seul pays sud-américain bordé à la fois par l'océan Pacifique et l'océan Atlantique, avec l'isthme de Panamá entre les deux, la Colombie se présente comme un quadrilatère orienté Sud-Ouest/Nord-Est. La côte pacifique, adossée à la cordillère des Andes, demeure difficile d'accès au contraire de la côte atlantique, qui abrite de beaux ports de l'ère coloniale : Cartagena et Santa Marta...

Les Andes occupent le tiers du territoire mais abritent 90% de la population totale. Elles sont formées de trois chaînes de montagnes séparées par de hauts plateaux sur lesquels se tiennent la capitale Bogotá (8 millions d'habitants, à 2600 mètres d'altitude !) et la deuxième ville, Medellín (3 millions d'habitants). Les deux tiers du territoire, à l'ouest, sont des plaines drainées par les affluents de l'Orénoque et de l'Amazone. Presque totalement inhabitées, elles sont recouvertes par la forêt équatoriale au sud et par une savane marécageuse, les Llanos, parcourue de troupeaux. Une situation propice au développement de guerillas comme les FARC, à l'origine de l'enlèvement d'Ingrid Betancourt.

 

Voir : Colombie, le pays de l'Eldorado

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès