Moyen Âge - Jean Hunyade( 1387 - 11 août 1456) - Herodote.net

Moyen Âge

Jean Hunyade
( 1387 - 11 août 1456)

Jean Hunyade (on écrit aussi Huniadi ; Janos Hunyadi en hongrois, Iancu deHunedoara en roumain) est un chef de guerre hongrois originaire de la Transylvanie (aujourd'hui en Roumanie). Il mène une lutte déterminée contre les Turcs ottomans, qui ont franchi le Bosphore au milieu du XIVe siècle et battu les Serbes, à Kossovo Polié, en 1389, puis une armée de croisés à Nicopolis, en 1396.

À la tête d'une coalition de Hongrois et de Polonais, Jean Hunyade défait l'armée du sultan Mourad II par trois fois à Belgrade en 1440, à Maros-Szent-Imre en 1441 et aux Portes de Fer en 1442. Le sultan songe à demander la paix mais le jeune roi de Pologne et de Hongrie, Ladislas III Jagellon (20 ans), ne veut rien entendre. Il convainc Jean Hunyade et les croisés de marcher vers Constantinople. Leur armée est écrasée le 10 novembre 1444, près de Varna, sur les bords de la mer Noire. Le roi Ladislas III périt dans l'affrontement.

Jean Hunyade, devenu l'homme fort de la Hongrie, soumet les magnats (nobles) germanophiles du pays et reprend la lutte contre les Turcs. Il est une nouvelle fois battu à Kossovo Polié les 17-20 octobre 1448 par des forces très supérieures en nombre, faute d'avoir été rejoint à temps par l'armée albanaise de Skanderbeg.

Après la chute de Constantinople, il engage une nouvelle croisade. En juillet 1456, il dégage la ville de Belgrade, énergiquement défendue par Saint Jean de Capistran. L'un et l'autre meurent peu après de la peste... L'un de ses fils sera élu roi de Hongrie par les magnats sous le nom de Matthias 1er Corvin, le 24 janvier 1458. Il poursuivra son oeuvre en défendant l'indépendance du pays face aux Ottomans et aux Autrichiens...

 

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net