Apogée de l'Europe

Léon Bourgeois
( 21 mai 1851 - 29 septembre 1925)

Biographie Léon Bourgeois

Avocat, préfet de police, député puis sénateur de la Marne, cet homme politique de la mouvance radicale se signale par une audace sociale peu commune dans les débuts de la IIIe République.

Président du Conseil (chef du gouvernement) du 1er novembre 1895 à avril 1896, il préconise sans succès la séparation des Églises et de l'État, l'impôt sur le revenu et le droit à la retraite pour tous les ouvriers.

Sans se laisser décourager par ses échecs, il devient le théoricien du radicalisme et invente le « solidarisme », entre collectivisme et individualisme, avec des propositions d'avant-garde : impôt progressif sur le revenu, assurances sociales, instruction gratuite...

Aux conférences de la paix de La Haye (1899 et 1901), il propose une procédure d'arbitrage pour le règlement des conflits.

Au ministère du Travail en 1910, Léon Bourgeois instaure les Retraites ouvrières et paysannes (ROP). L'année suivante, un autre radical progressiste, Joseph Caillaux, instaure l'impôt progressif sur le revenu.

En 1919, vingt ans après ses propositions de La Haye, Léon Bourgeois participe à l'installation de la Société des Nations (SDN) mais ne peut obtenir qu'elle bénéficie d'une force armée pour la mise en oeuvre de ses décisions. L'année suivante, il obtient un Prix Nobel de la Paix amplement mérité.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net