Une éruption de nouvelles civilisations

Athènes et Sparte

En 470 av. J.-C., Athènes sort considérablement renforcée des guerres médiques : peu à peu, la ligue de Délos conçue pour repousser les Perses se transforme en véritable empire athénien.

Lorsque Périclès parvient à la tête de la démocratie athénienne en 461, la cité est à son apogée. L’argent de la ligue sert alors à financer l’embellissement de l’acropole, notamment la construction du Parthénon qui durera 15 ans. C’est l’époque des premiers historiens, notamment Hérodote, puis Thucydide. C’est aussi l’âge de gloire des tragédies grecques avec Eschyle, Sophocle et Euripide.

Vincent Boqueho

Athjènes et Sparte (carte animée de Vincent Boqueho)

Athènes face à ses adversaires

L’impérialisme athénien provoque des révoltes à l’intérieur de la Ligue, soutenues par Thèbes et Sparte demeurées indépendantes. Sparte s’impose bientôt à la tête de la Ligue du Péloponnèse. En 431, Corinthe menacée par Athènes appelle Sparte à l’aide, ce qui déclenche la Guerre du Péloponnèse. Celle-ci, qui met aux prises les 2 ligues, va durer 27 ans et provoquer un profond affaiblissement de la Grèce.

En 404 av. J.-C., Sparte sort victorieuse du conflit : ruinée, Athènes doit renoncer à son empire. Cela ne l’empêche pas de demeurer le phare de la culture grecque : après Socrate dont l’enseignement coïncide avec la guerre du Péloponnèse, Platon prolonge la réflexion philosophique en fondant l’Académie à Athènes. (...)


Publié ou mis à jour le : 2019-11-07 10:40:23

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net