Le dictionnaire de l'Histoire - Aquitaine - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

Aquitaine

Le bassin de la Garonne, des Pyrénées au seuil du Poitou, est connu des Romains sous le nom d'Aquitaine (Aquitania ou pays des eaux, en raison de ses nombreuses rivières descendant des Pyrénées). Sa population est plus proche des Basques ou des Ibères d'Espagne que des Gaulois - ou Celtes - du nord de la Loire.

Le géographe romain Strabon, contemporain d'Auguste, écrit des Aquitains qu'ils «constituent un peuple totalement à part, nonseulement du fait de la langue mais aussi del'apparence physique,et ressemblent plutôt aux Ibères qu'aux Gaulois».

Quand l'empereur Dioclétien redécoupe l'empire pour mieux le défendre contre les Barbares, la région prend le nom de Novempopulanie (ou «terre des neuf peuples», par allusion aux tribus antérieures à la conquête romaine).

En 418, les barbares Wisigoths qui viennent de ravager Rome acquièrent le droit de s'établir en Aquitaine. Ils font de Toulouse leur capitale. Mais un siècle plus tard, en 506, ils sont repoussés en Espagne par Clovis et l'Aquitaine entre alors dans le Regnum Francorum (le royaume des Francs). En 587, les Basques, aussi appelés Vascons, descendent des Pyrénées et envahissent la boucle de la Garonne. Ils donnent leur nom à la Gascogne.

S'appuyant sur la redoutable cavalerie basque, les ducs d'Aquitaine ne tardent pas à s'émanciper de la tutelle franque jusqu'à devenir indépendants. Les Aquitains se qualifient de Romains pour mieux se distinguer des Francs du bassin rhénan, qu'ils appellent Barbares. En 721, le duc Eudes connaît son heure de gloire en arrêtant les Arabes à Toulouse. À l'initiative de Charlemagne, en 778, l'Aquitaine est hissée au rang de royaume carolingien. Redevenue duché, elle en vient au XIIe siècle, à recouvrir une immense mosaïque féodale de comtés plus ou moins autonomes, de l'Auvergne aux Pyrénées.

Le mariage de la duchesse Aliénor avec le comte d'Anjou et l'accession au trône d'Angleterre font passer la région sous influence anglaise. Après le traité de Paris (1258), celle-ci se réduit à la région bordelaise, constituée en duché de Guyenne (Guyenne étant une altération phonétique d'Aquitaine). Les Anglais sont définitivement évincés de la région après la bataille de Castillon (1453).

Voir : Les Arabes sont arrêtés à Toulouse

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès