9 février 1849 - Mazzini proclame la République à Rome - Herodote.net

9 février 1849

Mazzini proclame la République à Rome

Le 9 février 1849, à Rome, Giuseppe Mazzini proclame la déchéance du pouvoir temporel du pape et instaure la République. Son échec va laisser la voie libre à la monarchie piémontaise pour réaliser à son profit l'unité de l'Italie.

Romantisme et patrie

Un demi-siècle plus tôt, Bonaparte et les révolutionnaires français ont semé en Italie les germes de la démocratie et du nationalisme.

Giuseppe Mazzini vers 1846, Émilie Venturi.À la chute de l'Empire, les libéraux développent avec ferveur le rêve d'une Italie réunifiée. Giuseppe Mazzini est de ceux-là. En exil à Marseille puis à Londres, le jeune avocat crée le mouvement Jeune Italie (Giovine Italia).

En 1846, Pie IX monte sur le trône de Saint-Pierre. Le nouveau pape réforme aussitôt les États pontificaux dans un sens libéral et les espoirs des patriotes italiens se reportent vers lui.

La révolution de Février 1848, à Paris, semble apporter aux patriotes l'occasion tant attendue.

Voilà qu'à Rome, le 15 novembre 1848, Pellegrino Rossi, ministre de l'Intérieur et des Finances du pape, est assassiné. Pie IX s'enfuit à Gaète, au sud de Rome, et abandonne la Ville éternelle aux mains des démocrates.

Giuseppe Mazzini est accueilli avec enthousiasme à Rome  où il proclame la République. Il institue un « triumvirat » à la manière antique avec deux autres républicains et gouverne Rome en dictateur.

Garibaldi prend fait et cause pour la République romaine. Quittant son exil suisse, l'éternel rebelle réunit une troupe de « légionnaires » à la chemise rouge et se met en marche vers Rome.

Déboires et défaites

Mais le vent tourne. Le roi Charles-Albert qui a repris la guerre contre l'Autriche, est battu à plate couture à Novare et doit abdiquer.

À Rome, le souverain pontife fait appel à la République française. Celle-ci envoie une armée sous les ordres du général Nicolas Oudinot, fils d'un maréchal d'Empire. Elle finit par repousser Garibaldi et ses Chemises rouges.

Giuseppe Mazzini, une nouvelle fois, prend le chemin de l'exil. En 1872, il aura la satisfaction de revenir mourir dans une Italie enfin réunifiée.

Publié ou mis à jour le : 2019-02-09 16:04:14

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux