Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> 23 avril 1616

Vous avez accès à
un dossier complet
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Publicité

23 avril 1616

Shakespeare au paradis des poètes


William Shakespeare rend l'âme le 23 avril 1616 (ou peut-être le 22, les chroniques étant imprécises à ce propos).

Il meurt le même jour, semble-t-il, que son contemporain Miguel de Cervantès. Ne croyons pas pour autant qu'ils sont morts le même jour ! L'Angleterre, réticente aux innovations du continent, vivait encore avec le calendrier julien tandis que l'Espagne avait de longue date adopté le grégorien. De sorte que Cervantès a devancé Shakespeare de dix jours au paradis : -)

Ces deux géants de la littérature lèguent à l'humanité des personnages plus vrais que nature. Ils ont nom Don Quichotte et Hamlet, Sancho Pança et Othello, Rossinante et Falstaff, Dulcinée et Juliette...

Un auteur universel

William Shakespeare naît à Stratford-upon-Avon dans la famille d'un riche commerçant.

William Shakespeare (Chandos portrait, par Richard Burbage, National Portrait Gallery, Londres)C'est dans la même ville qu'il finit sa vie entouré d'honneurs avant d'y être inhumé à l'âge de 52 ans.

C'est encore à Stratford qu'il se marie à 18 ans avec une jeune femme illettrée de 8 ans son aînée, Ann Hathaway. Le couple aura trois enfants.

Cinq ans plus tard, William part à Londres où il peut écrire sous la protection du comte de Southampton auquel il dédie son premier recueil de poèmes, Vénus et Adonis.

La troupe de Shakespeare se produit d'abord dans le nouveau théâtre du Globe, sur la rive droite de la Tamise, puis, après 1608, dans la salle des Black Friars.

Shakespeare est le plus fécond de tous les artistes qui s'épanouirent à Londres, à la fin du XVIe siècle, sous le règne brillant et agité d'Elizabeth 1ère. Christopher Marlowe, qui aurait pu rivaliser avec lui, fut prématurément tué dans une taverne.

Shakespeare n'en demeure pas moins très mystérieux. On ne connaît qu'un mot écrit de sa main. C'est son nom. Cette précieuse relique est conservée au British Museum. On a longtemps aussi imaginé ses traits d'après le portrait dit de Chandos (en haut à gauche), hélas réalisé après sa mort.

En mars 2009, le professeur Stanley Wells a authentifié le portrait dit Cobbe comme étant celui du poète. Ce tableau réalisé en 1609, de son vivant, serait donc plus près de la réalité que le précédent. Tant mieux car il nous révèle un homme du monde, tout à fait séduisant, à mille lieues du poète exalté et sombre que donne à imaginer la lecture de ses oeuvres.

Le film Shakespeare in Love (1998) tire parti des obscurités de la biographie de Shakespeare pour en tirer une piquante intrigue et, par la même occasion, dresser le portrait de cette époque pleine de bruit et de fureur.

Publié ou mis à jour le : 2016-10-17 14:50:06

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Voir les 9 commentaires sur cet article

Deforche Marc (16-04-201615:41:45)

Bonjour. Je pense avoir lu tout et son contraire à propos de cet auteur...Quelqu'un, au final pourrait-il nous fournir une biographie crédible, même si elle ne fait pas l'unanimité? Il existe suffisamment de chercheurs honnêtes, non?
Marc Deforche

Deforche Marc (16-04-201615:34:18)

Bonjour. Je pense avoir lu tout et son contraire à propos de cet auteur...Qui voudra bien au final nous rédiger une biographie définitive ou tout au moins crédible, même si elle ne fait pas l'unanimité? Il existe suffisamment de chercheurs objectifs pour y parvenir, non?
Marc Deforche

rene (11-04-201620:53:42)

Je suis d'accord avec l'analyse de mes prédécesseurs sur l'écrivain poËte Shakespeare de son oeuvre, à toutes les zones qui entourent celle-ci au prétexte Anglais qu'il est le plus grand pour escamoter les Molère et autres écrivains théatre de la poésie Française. Je suis pas très friand de celui-ci surtant à traduction... Bien à vous tous.

rene (11-04-201620:42:25)

Je suis entiérement d'accord avec mes prédécesseur, dans leurs analyses en ce qui concerne SHAKESPEARE, de l'homme il y a beaucoup de zones d'ombres sur ce qu'est à être son oeuvre...et ce depuis que beaucoup d'Histotiens ont été à analyser son travail d'écrivain poête!????

Jean Louis Taxil (01-05-201413:50:36)

Pardonnez cette hérésie passagère: "Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse". Mais pour l'enquêteur, nécessairement rigoureux, continuons à faire beaucoup de bruit autour de cet immense "rien". Eschyle, Sophocle, Aristophane et Euripide, nous saurons gré d'avoir pris le chariot de Thepsys sur la route de la réalité. "Comme il nous plaîra".

matzneff (25-04-201414:25:29)

Je suis étonné qu'il ne soit nullement question de la controverse sur la paternité de l'œuvre de Shakespeare. Pour avoir beaucoup lu sur la question, il ne fait aucun doute pour tout esprit honnête que le Shakespeare de Stratford ne peut pas être l'auteur de l'œuvre si admirée. L'auteur le plus probable au regard des recherches menées depuis plusieurs décennies est incontestablement Edward de Vere, 17e comte d'Oxford. Les érudits qui bataillent en sa faveur ont fait un travail admirable, convain... Lire la suite


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

D'où vient le nom du mouvement impressionniste ?

Réponse
Publicité