21 janvier 1795 - La bataille « navale » du Texel - Herodote.net

21 janvier 1795

La bataille « navale » du Texel

À l'aube du 21 janvier 1795, en mer de Frise, se déroule une bataille comme l'Histoire n'en a jamais connu ni avant ni après. Profitant d'un hiver glacial qui a gelé la mer, un escadron de hussards de l'armée française monte à l'assaut de la flotte hollandaise.

Cette victoire a peu d'incidence sur le déroulement de la première coalition européenne contre la France révolutionnaire. Elle n'en recueille pas moins un grand écho dans l'opinion.

Fabienne Manière

La prise de la flotte hollandaise par les hussards de Pichegru (tableau de R. Desvarreux, musée de l'Empéri, Salon de provence)

Une « république-soeur » de la France

Le 18 octobre 1794, quelques mois après la bataille de Fleurus qui a une nouvelle fois sauvé la France révolutionnaire de l'invasion, le général Charles Pichegru passe la Meuse, entre en Hollande. En janvier, il prend ses quartiers d'hiver à Amsterdam, capitale des Provinces-Unies, qui s'étaient émancipées deux siècles plus tôt de la tutelle des Habsbourg.

Les troupes françaises sont accueillies en libératrices par les « patriotes », républicains adeptes des Lumières et hostiles au stathouder (gouverneur) Guillaume V d'Orange-Nassau, qu'ils soupçonnent de vouloir établir une monarchie.

Tandis que le stathouder s'enfuit en Angleterre, les Provinces-Unies sont rayées de la carte avec les encouragements de la Convention, l'assemblée révolutionnaire française. Amsterdam devient la capitale d'une « république-soeur » de la France et prend le nom de République batave, d'après une ancienne peuplade germaine.

Bénéfique hiver

La saison s'annonce particulièrement rude : les canaux, fleuves et même le Zuiderzee, la mer intérieure des Pays-Bas, se trouvent pris par les glaces. Le 20 janvier, Pichegru apprend que la flotte hollandaise, en route vers la Grande-Bretagne, est prise dans les glaces, entre le port du Helder et l'île du Texel, dans la province de Frise, à 80 kilomètres au nord d'Amsterdam (le Texel est la première île du chapelet de la Frise).

Il envoie vers elle son avant-garde sous les ordres d'un général batave rallié aux Français, Johan-Willem De Winter (« l'hiver » en néerlandais !).

La troupe prend la ville de Haarlem, cependant qu'un détachement de hussards et de tirailleurs poursuit sa route vers le Helder sous les ordres du commandant Lahure. Il arrive dans la nuit du 20 au 21 janvier 1795 sur les dunes en vue des navires : quelques navires marchands et 14 beaux vaisseaux de ligne, avec un total de 850 canons, inclinés sur le flanc.

À l'aube, les hussards emmitouflent les sabots des chevaux pour ne pas être entendus des marins ; ils prennent chacun un tirailleur en croupe et s'engagent sur la mer gelée. Sommés de se rendre, les marins signent leur reddition le 23 janvier. Un navire anglais qui tentait de s'enfuir en se frayant un chenal dans la glace est arrêté par un détachement de hussards.

La domination de la France sur les anciennes Provinces-Unies est complète.

Publié ou mis à jour le : 2018-01-22 08:15:33

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & Civilisations
est partenaire d'Herodote.net


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès