19 mai 1643 - Le grand Condé triomphe à Rocroi - Herodote.net

19 mai 1643

Le grand Condé triomphe à Rocroi

Le 19 mai 1643, à Rocroi, le duc d'Enghien anéantit l'infanterie espagnole. C'est la victoire retentissante d'un général de 22 ans.

Alban Dignat
Déconvenue espagnole

La mort du cardinal de Richelieu, quelques mois plus tôt, a incité les Espagnols à attaquer la France, entrée huit ans plus tôt dans la guerre de Trente Ans. C'est ainsi que 17 000 fantassins et 8 000 cavaliers assiègent la place forte de Rocroi, dans les Ardennes, sous le commandement de don Francisco de Mello.

Le duc d'Enghien, vainqueur de Rocroi, par Jacques Stella (musée Condé, Chantilly) Le jeune duc d'Enghien est pressé d'en découdre. Il prend soin de cacher à ses troupes la mort du roi Louis XIII, survenue le 14 mai, pour ne pas les démoraliser.

Là-dessus, il attaque les Espagnols en compensant son infériorité numérique par sa rapidité de manoeuvre et en faisant un large usage de la cavalerie. Les Espagnols perdent l'essentiel de leurs forces et pas moins de 250 drapeaux.

La bataille de Rocroi met fin à la réputation d'invincibilité des « tercios » espagnols, des unités composées de piquiers, d'arquebusiers et de fantassins armés d'épées. Elle marque le retour de la France sur la scène internationale après un siècle de défaites et de guerres civiles ou religieuses. Elle constitue d'heureuses prémices pour le jeune Louis XIV (4 ans), intronisé depuis moins d'une semaine. Elle entraîne enfin un tournant dans la guerre de Trente Ans qui ravage l'Europe centrale depuis 1618.

La bataille de Rocroi, 19 mai 1653 (détail,Sauveur Le Conte, Musée Condé, Chantilly)

La France, grâce à la victoire de Rocroi et aux suivantes, se trouve désormais en mesure de dicter les traités de Westphalie qui mettront fin à cette guerre en 1648.

Condé et Chantilly

La victoire inespérée de Rocroi est due au génie tactique du duc Louis d'Enghien, de la famille des Condé.

Selon la tradition, les héritiers de la famille princière des Condé portent le titre de duc d'Enghien. Ainsi de Louis II, le vainqueur de Rocroi. À la mort de son père, il hérite du titre de celui-ci et devient prince de Condé. Son appartenance à la famille régnante lui vaut d'être « premier prince du sang » et de jouir du titre de Monsieur le Prince.

Louis II est l'arrière-petit-fils de Louis 1er de Condé, oncle du roi Henri IV, tué à Jarnac en 1589. Par son mariage, il devient aussi le neveu par alliance de Richelieu. En souvenir de Rocroi, on ne tarde pas à le surnommer le « Grand Condé ». Mais la gloire et les honneurs ne l'empêchent pas plus tard d'animer la Fronde des Princes puis de se mettre au service des Espagnols. Louis XIV lui pardonne sa trahison après le traité des Pyrénées et le Grand Condé revient véritablement en grâce en 1667. Recevant alors le commandement d'une armée, il s'en va conquérir la Franche-Comté.

Le souvenir des Condé perdure au château de Chantilly, au nord de Paris.

Publié ou mis à jour le : 2017-05-23 11:37:46

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & Civilisations
est partenaire d'Herodote.net


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès