15 juillet 1410 - Les Teutoniques défaits à Tannenberg - Herodote.net

15 juillet 1410

Les Teutoniques défaits à Tannenberg

Le 15 juillet 1410, à Tannenberg, une localité de Prusse orientale (aujourd'hui Grunwald, en Pologne), les redoutables Chevaliers Teutoniques sont écrasés par une coalition de Polonais et de Lituaniens.

L'Ordre teutonique (XVIIIe-XVe siècles)

Cliquez pour agrandir
L'Ordre teutonique, XIIIe-XVe siècles (droits réservés : Alain Houot) L'Ordre teutonique a joué un rôle majeur dans l'expansion germanique à l'est de l'Europe, en terre slave, à la fin du Moyen Âge. Il est aussi à l'origine de l'État prussien.

Un Ordre conquérant

L'ordre Teutonique - d'un vieux mot qui signifie allemand - a été fondé par des chevaliers allemands en 1198 en Terre sainte. Ses moines-soldats sont reconnaissables à leur grand manteau blanc orné d'une croix noire.

En 1226, il est recruté par le duc polonais Conrad de Mazovie, dont les terres viennent d'être envahies par un peuple encore païen des bords de la mer Baltique, les «Pruzzen» ou «Borussiens».

Les moines-soldats accomplissent leur mission avec une extrême brutalité, en exterminant plutôt qu'en convertissant les populations borussiennes et en implantant des colons allemands qui ne tardent pas à adopter le nom de leurs prédécesseurs. C'est ainsi que la région prend le nom de Prusse. Cette colonisation militaire participe au «Drang nach Osten».

Les moines-soldats essuient toutefois un premier échec sur les glaces du lac Peïpous, à la limite de l'Estonie actuelle, face à l'armée du prince russe Alexandre Nevski. Ils ne tenteront pas de pousser plus avant la colonisation allemande.

Puissance et décadence

Quand les derniers croisés évacuent la Terre sainte en 1291, le grand maître de l'ordre Teutonique quitte Acre, en Palestine, pour la forteresse de Marienburg, en Prusse, dont il fait en1309 sa capitale. L'ordre Teutonique s'affirme comme une grande puissance séculière, rivale de la Pologne et de la Lituanie voisines. Il est placé sous l'autorité du grand maître, un personnage richissime et prestigieux, désigné à vie, avec rang de prince d'Empire.

En Prusse même, dans les terres administrées par l'ordre, les Allemands de la noblesse comme de la bourgeoisie supportent mal la tutelle des chevaliers Teutoniques et n'hésitent pas à prendre parti pour le roi de Pologne et le grand-duc de Lituanie dans leurs querelles avec l'ordre.

Le roi de Pologne Ladislas II Jagellon combat à son tour l'ordre Teutonique. Après sa magistrale victoire de Tannenberg, il lui impose le traité de Thorn (aujourd'hui Torun, en Pologne). Un demi-siècle plus tard, à nouveau vaincus par les Polonais, les chevaliers Teutoniques ne conservent plus que la Prusse orientale sous la suzeraineté du roi de Pologne.

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net