11 février 624 - Mahomet rompt avec les juifs de Médine - Herodote.net

11 février 624

Mahomet rompt avec les juifs de Médine

Aux alentours du 11 février 624, le prophète Mahomet rompt avec les tribus juives de Médine en choisissant de prier non plus vers Jérusalem mais vers La Mecque. Cette rupture va déboucher sur un combat à mort (note).

Islam et loi juive 

Le Prophète s'est au début inspiré de la théologie juive sur le jeûne et les interdits alimentaires relatifs au porc. Il a aussi adopté le calendrier lunaire des juifs, avec des mois réglés sur les cycles de la Lune. Et il a prescrit à ses fidèles de se tourner vers Jérusalem pour la prière.

Malgré cela, trois des quatre communautés juives de Médine ont persisté dans leur refus de se convertir à la nouvelle foi et même osé se moquer de lui.

En février 624, une révélation divine enjoint à Mahomet et à ses disciples de modifier la prière rituelle : elle se fera désormais en se tournant non plus vers Jérusalem mais vers la pierre noire de la Kaaba, le sanctuaire des idolâtres de La Mecque.

La bataille du puits de Badr

Mahomet à la bataille de Badr (enluminure du Siyar-I Nabi, vers 1595, musée de Topkapi, Istanbul)Au printemps 624, Mahomet décide d'attaquer une riche caravane venant de Syrie. Mais ses plans sont déjoués par un espion et les Mecquois dépêchent une armée au secours de leur caravane. C'est la bataille du puits de Badr, qui voit la victoire des musulmans malgré leur infériorité numérique.

À son retour, Mahomet remarque que les juifs de Médine se sont tenus à l'écart de la bataille. Son dépit à leur égard n'en devient que plus grand. C'est ainsi que de nouvelles révélations divines l'amènent à remodeler le calendrier.

Le fossé se creuse entre les juifs et la communauté des croyants. Un incident met le feu aux poudres quand une ou plusieurs musulmanes sont molestées au marché par des juifs. Leur tribu est contrainte d'émigrer.

Un peu plus tard, le 21 mars 625, lors de la bataille d'Ohod entre Mecquois et Médinois, la deuxième tribu juive, celle des Banu-Nadhir, se voit reprocher de soutenir les habitants de La Mecque. Elle est chassée à son tour.

Enfin, en 627, après la bataille du fossé qui a mis une dernière fois aux prises Mecquois et musulmans de Médine, Mahomet décide d'en finir avec les juifs de la troisième et dernière tribu, coupables d'avoir soutenu les assaillants.

Mahomet prend l'avis de l'un de ses compagnons. Celui-ci recommande de mettre à mort les hommes selon l'ancienne loi hébraïque ! Dont acte. Les musulmans décapitent 600 à 700 hommes. Ils se partagent les biens de la tribu, ainsi que les femmes et les enfants.

Publié ou mis à jour le : 2019-02-12 18:22:04

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux