L'Histoire à l'école - Préhistoire : les origines de l'humanité - Herodote.net

L'Histoire à l'école

Préhistoire : les origines de l'humanité

Les temps préhistoriques s’étendent sur plusieurs millions d’années. Faute de documents écrits, nous savons peu de chose de nos ancêtres, même si la connaissance que nous en avons, a fait récemment de grands progrès. En s'appuyant, lorsque c’est possible, sur les ressources locales, on approchera donc la préhistoire par les traces qu’elle a laissées, par la façon dont elles ont été découvertes et exploitées, les lieux où elles sont conservées (sols d’habitats, restes humains et animaux fossiles, outils, représentations pariétales et sculptées…).

Herodote.net au service des maîtres

Retrouvez l'essentiel du programme dans les synthèses suivantes :

- La Terre avant l'Homme
- Aux origines de l'humanité
- De Neanderthal à Cro-Magnon
- Sédentarisation et agriculture

Ne manquez pas d'interroger vos élèves sur le premier animal qu'ait domestiqué l'homme (le chien) et parlez-leur de la découverte de Lascaux.

Points forts commentés
Les premières traces de vie humaine, la maîtrise du fer et les débuts de l’agriculture, l’apparition de l’art

L'étude de l'histoire au cycle 3 commence avec l'apparition des premiers hommes qui selon les hypothèses actuelles viennent d'Afrique et se répandent en Europe, en Asie puis dans le monde entier.

L’évolution des hominidés en liaison avec le programme de science :

L'Australopitèque apparaît il y a un peu plus de 3 millions d'années. Les nombreux ossements mis au jour au fur et à mesure des différentes expéditions en Ethiopie, Tanzanie et Kenya, ont permis d'en dresser un "portrait robot". Ses caractéristiques physiques sont les suivantes : tout d'abord, il est bipède, de petite taille (1m à 1,20m), le cerveau est peu volumineux (400 à 450 cm3), la face est massive surtout au niveau du maxillaire et des arcades zygomatiques.

Homo Habilis apparaît en Afrique aux alentours de 2,3 millions d'années ; il est le premier à savoir fabriquer des outils rudimentaires, (galets aménagés) mais qui vont lui permettre de dépecer les charognes pour se nourrir et récupérer les peaux. il parait peu probable qu'il ait pu chasser de gros gibiers avec un outillage aussi simple. Il est attesté par contre, que le développement de l'outil, l'invention technologique et l'alimentation peuvent être liées.
Il disparaîtra peu à peu vers 1,5 millions d'années supplanté par une autre forme d'hominidé :

Homo Erectus :
Celui-ci va coloniser tout le continent africain puis l'Asie et l'Europe. Il se distingue de ses prédécesseurs par sa morphologie : il se tient maintenant très droit, mesure environ 1.50 m et possède de gros bourrelets osseux sur les arcades sourcilières et son épaisse voûte crânienne couvre un cerveau dont le volume à fortement augmenté (800 à 1000 cm3).
Homo erectus réalise des outils performants, mais les armes utilisées pour la chasse sont peu connues et devaient se limiter à des épieux de bois. Il va cependant concevoir un outil polyvalent que l'on retrouvera pendant plusieurs centaines de milliers d'années : le Biface. Cet outil est en galet ou silex taillé à l'aide d'un percuteur lourd (en pierre) pour dégager sur les deux faces une pointe ou un tranchant transversal.
Il est mieux organisé, il chasse en groupe ce qui lui permet de s'attaquer à de plus gros gibiers. Il est capable de construire des habitats, le plus souvent sous forme de huttes de branchages recouvertes de peaux (site de Terra Amata), mais surtout, aux alentours de 600000 ans, il va faire une découverte essentielle pour l'humanité toute entière : le feu.

Homo sapiens :
Homo erectus va disparaître vers 200000 ans, laissant pour descendants deux espèces très distinctes, l'une exclusivement européenne : l'Homme de Néandertal, qui a disparu progressivement du paysage européen, supplanté il y a 30000 ans par notre ancêtre direct venu d'Afrique puis du Proche orient, Homo sapiens, plus communément appelé homme de Cro-magnon en Europe. On a découvert les premiers squelettes de celui-ci dans la grotte de Cro-Magnon, sur les bords de la Dordogne.

La technique de taille de la pierre se perfectionne et l'homme de Cro-magnon invente le travail de l'os. Beaucoup d'outils sont façonnés à partir de baguettes d'os prélevées sur un os long ou sur un bois animal à l'aide d'un burin en silex. On appelle cette technique le double rainurage. Il faut ensuite, après avoir détaché cette baguette, racler l'os pour régulariser la baguette obtenue grâce à un grattoir ou à un racloir. Elle est ensuite polie à l'aide d'une pierre abrasive (granit ou grès) et est ensuite sciée soit à l'aide d'une lame de silex, soit par la friction d'une cordelette. Certains de ces outils seront perforés à l'aide d'un perçoir (aiguille à chas, harpons) pour leur utilisation.

L'apparition de l'art :
Les gravures, les dessins et les peintures des grottes correspondent à trois thèmes principaux : les animaux, les représentations humaines et les signes. La grotte Chauvet en Ardèche est la plus ancienne cavité préhistorique ornée connue dans le monde (32000 ans avant JC).

Cette question est l’exemple d’un sujet à double approche, historique et artistique, permettant d’aborder l’importance du support, la forme et la composition du dessin, ainsi que ses diverses fonctions. À partir de 8000 avant JC, les hommes laissent des traces sous la forme de grandes pierres ou mégalithes, les menhirs et les dolmens.

Le néolithique :
Il y a 10.000 ans, la naissance de l'agriculture. À partir du IXe millénaire avant notre ère, l'habitat se sédentarise et les premiers villages sont créés. L'agriculture et l'élevage commencent à l'emporter sur la cueillette et la chasse au Moyen-Orient. Ce mouvement atteint nos régions vers le IVe millénaire.

C'est la période pendant laquelle se développent les sociétés productrices agro-pastorales qui vont conduire à la constitution des sociétés actuelles. L'homme va cesser d'être un prédateur et il va devenir producteur en maîtrisant ses sources de nourritures par une domestication des espèces végétales et animales. Cette évolution est accompagnée de nouvelles techniques : polissage de la pierre, invention de la poterie, du tissage et de nouveaux outils (faucilles et haches en silex, meules en pierre polie, fusaïoles en terre, métiers à tisser) qui vont permettre à l'homme de se sédentariser et donc de changer ses modes d'occupation du territoire.

Vocabulaire à retenir

Archéologie, fouille, biface, fossile, nomade, sédentaire

Dates (reprises sur une frise)

Il y a 600.000 ans : le feu
À partir du IXe millénaire avant notre ère, débuts de l'agriculture et de l'élevage au Proche-Orient.

Modifications du programme officiel (2007)
2002 2007
La Préhistoire
- Les premières traces de vie humaine, la maîtrise du fer, le début de l’agriculture en Afrique et en Europe méditerranéenne
- L’élaboration d’un univers symbolique : l’apparition de l’art autour de la représentation de l’homme et de l’animal
La Préhistoire
Les premières traces de vie humaine, la maîtrise du fer et les débuts de l’agriculture, l’apparition de l’art
Programmation
La Préhistoire : 10 séances
  • Qu’est-ce que la Préhistoire ?
  • Visite d’un musée archéologique
  • Le Paléolithique
  • Les débuts de l’art
  • Le Néolithique, le début de l’agriculture

 

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net