Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> Rousseau (1712 - 1778)

Vous avez accès à
trois dossiers complets
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Rousseau (1712 - 1778)

«Jean-Jacques», apôtre de la Nature


Rêveur solitaire mal à l'aise dans la société, Jean-Jacques Rousseau connaît une jeunesse turbulente et c'est seulement à 37 ans qu'il accède à la notoriété. Il va dès lors publier en une douzaine d'années l'essentiel de son oeuvre. 

Après son Discours sur les sciences et les arts (1750) et Le Devin du village (1752), le Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1754), la Lettre à d'Alembert sur les spectacles (1758), voici La Nouvelle Héloïse (1761), Émile ou de l'Éducation et Du Contrat social, l'un et l'autre publiés en 1762. Ses deux ouvrages les plus personnels, les Confessions et les Rêveries du promeneur solitaire, sont écrits à la fin de sa vie et publiés après sa mort.

La célébrité, enfin

Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), pastel par Quentin de La Tour, 1752 À l'été 1749, Rousseau rend visite à son ami Diderot, incarcéré au fort de Vincennes pour avoir exprimé son athéisme dans la Lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient. À son retour, il est, selon ses propres mots, frappé d'une « illumination » en lisant une question mise au concours par l'Académie de Dijon sur le point de savoir si le progrès des arts a contribué à corrompre ou épurer les moeurs. « À l'instant de cette lecture, je vis un autre univers et je devins un autre homme », raconte-t-il.

Jean-Jacques se passionne pour le sujet et envoie à Dijon son Discours sur les sciences et les arts, un réquisitoire vibrant contre l'Histoire qui, dans son cours implacable, cache les scandaleux privilèges des puissants sous le masque des arts et des sciences. Rousseau reçoit le prix, est imprimé, beaucoup lu.

Rousseau accède enfin à la gloire... Il  prolonge sa réflexion politique avec Le Contrat social.

L'ouvrage débute par cette catégorique sentence : « L'homme est né libre et partout il est dans les fers ». Comme remède à la décadence morale, il préconise des lois et un contrat social sous l'égide du « peuple souverain » et se pose ainsi en théoricien de la démocratie.

Son livre sera une source d'inspiration majeure pour tous les démocrates à venir... à commencer par les indépendantistes corses...

En rupture avec le culte de la froide raison qui caractérise le Siècle des Lumières, Jean-Jacques Rousseau redécouvre aussi la sensibilité et, à ce titre, peut être considéré comme un précurseur du romantisme.

Un roman sentimental intitulé Julie ou la Nouvelle Éloïse rencontre l'esprit de l'époque et s'adjuge aussitôt un succès prodigieux.

L'écrivain s'éteint le 2 juillet 1778, à 66 ans, dans un pavillon du parc d'Ermenonville, au nord de Paris, chez l'un de ses derniers amis, le marquis de Girardin. C'est deux mois après son rival Voltaire... et à peine dix ans avant les premiers signes de la Révolution française.

Les acteurs de celle-ci ne manqueront pas de se revendiquer comme les héritiers de Jean-Jacques Rousseau, « l'homme de la vérité et de la nature », lointain inspirateur de la sensibilité moderne et de la démocratique.

Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2016-01-25 22:46:57

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

MAZET (23-12-201317:25:48)

lointain inspirateur de la sensibilité moderne et de la démocratique.
Ceci n'est pas un commentaire... mais peut-être une coquille à corriger.
Cordialement


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quel est le premier sens du mot privilège ?

Réponse
Publicité