Toute l'Histoire en un clic
Ami d'Herodote.net
>> Orthographe
Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

Orthographe

Curiosités linguistiques





Voici des mots relatifs à l'Histoire à la signification particulière ou à l'orthographe surprenante :
NB : à quoi sert l'orthographe ?
 

- Les Apennins désignent une chaîne de montagnes italienne. Le nom s'écrit avec un seul p en français... et deux en italien (Appennini).

- Barthélemy n'a pas d'accent sur le deuxième e.

Bohême s'écrit aussi Bohème.

Brabant, province belge, s'écrit avec un t ; ses habitants se nomment Brabançons (et l'hymne national est la Brabançonne).

- Cameroun est le nom français d'un État d'Afrique centrale (Cameroon en anglais). Ses habitants sont les Camérounais (avec un accent). Ce nom vient de l'explorateur portugais Fernando Poo (XVe siècle) qui a baptisé l'estuaire du Wouri Río dos Camarões (« rivière des crevettes ») en raison de l'abondance de ces crustacés.

- Cantorbéry est le nom français du siège de l'Église anglicane (Canterbury en anglais).

- chah (Roi en persan, la langue de l'Iran ou de la Perse) s'écrit shah en anglais.

- Chenonceau est un splendide château de la Renaissance construit sur le Cher, un affluent de la Loire, près du village de Chenonceaux (avec un x).

- chiisme s'écrit aussi chi'isme (shiisme ou shi'isme en anglais).

- Clemenceau s'écrit sans accent. Le patronyme du «Tigre» signifie dans le patois de l'Ouest vendéen : «petit Clément» et s'est le plus souvent écrit avec un accent aigu sur le premier e. C'est le 7 septembre 1884, dans les colonnes de La Justice, le journal de Clemenceau, que cet accent a définitivement disparu sans que l'on sache pourquoi, d'après le biographe Jean-Baptiste Duroselle.

- Le Premier Consul a deux majuscules (n'est-ce pas un empereur en puissance ?).

- Constantinople est le nom qu'a pris la cité appelée Deuxième Rome après la mort de son fondateur, l'empereur Constantin. Elle a été fondée sur l'emplacement de la ville grecque de Byzance (330) et, pour cette raison, l'empire romain a été qualifié de byzantin quand il a été réduit à sa partie orientale et grecque. Après la conquête turque (1453), Constantinople a conservé officiellement son nom jusqu'à la Première Guerre mondiale, tout en étant de plus en plus souvent appelée sous son nom actuel : Istamboul (en français) ou Istanbul (version anglaise). Cette dernière graphie est la plus usitée aujourd'hui, y compris en France.

- Cortés, Hernan : le conquistador est aussi appelé en français Fernand Cortez.

- Côte d'Ivoire s'écrit sans trait d'union ; à la demande expresse du gouvernement ivoirien, le nom du pays doit demeurer ce qu'il est en français et ne pas se traduire dans une autre langue pour éviter confusions et approximations.

- Étasunien est le mot parfois employé par les Québécois pour désigner un habitant des États-Unis et ne pas le confondre avec les autres habitants du continent américain... qui méritent tous d'être qualifiés d'Américains.

- fârsi désigne en persan la langue des Iraniens ; le mot vient de Fars, la région qui correspond à l'ancienne Perside (ou Perse) ; en français, la langue des Iraniens s'appelle tout simplement le persan.

- Gallieni, maréchal de France, est né d'un père italien en 1849 ; son nom ne porte pas d'accent.

- de Gaulle : le nom du général est d'origine flamande. Dans cette langue, De est assimilable au français Le, comme dans Le Tellier ou Lefebvre (rien à voir avec la particule nobiliaire). Néanmoins, par convention, de Gaulle s'écrit avec une minuscule sauf lorsque le nom est précédé de de.
Exemple : Charles de Gaulle est l'auteur de l'Appel ; les Français ont la nostalgie de De Gaulle.

- guerres : les guerres de 1914-1918 et 1939-1945 sont respectivement connues comme la Première Guerre mondiale (ou Grande Guerre) et la Seconde Guerre mondiale.

- Hitler, Heydrich et Himmler ont un h aspiré : on écrit de Hitler (et non d'Hitler).

- hymne est masculin quand le mot désigne un chant profane et féminin quand il désigne un chant sacré.

- Iliade s'écrit avec un seul l et vient d'Ilion, autre nom de Troie, la ville que Homère met en scène dans son immortelle épopée.

- judaïsme, religion des juifs, prend un ï.

- juif prend une minuscule quand il désigne une personne de religion ou de tradition judaïque (ou israélite) ; le mot prend une majuscule quand il désigne un ancien habitant de la Judée ou quand il est employé par les nazis pour désigner (ô combien à tort) une catégorie raciale.

- Kosovo s'est écrit autrefois en français avec deux s ; on l'écrit aujourd'hui avec un seul, comme en anglais, manière d'ajouter une touche d'exotisme à ce petit pays balkanique.

- La Fayette s'écrit en deux mots en ce qui concerne le marquis qui combattit pour l'indépendance des États-Unis et participa à la Révolution ; mais c'est en un seul mot que se présente la comtesse Mme de Lafayette (1634-1693), auteur d'un roman célèbre, La princesse de Clèves.

- Laïc vient du grec laos qui désigne les gens du peuple. Dans la langue ecclésiastique, le mot désigne les membres de la communauté chrétienne qui n'appartiennent pas au clergé. À la fin du XIXe siècle, en France, on a inventé qui plus est le mot laïque pour désigner une personne qui milite en faveur de la laïcité.

- Luberon s'écrit sans accent (mais se prononce avec l'accent de la Provence:-).

- martyrologe (avec un g mouillé et sans u) désigne une liste de martyrs et par extension un monument à leur honneur.

- Mississippi s'écrit avec deux p quand le nom désigne l'État nord-américain ; quand il désigne le fleuve, on peut l'écrire au choix avec un ou deux p.

- Montgomery, nom d'une célèbre famille française dont un représentant tua par accident le roi Henri II lors d'un tournoi, s'écrit sans accent.

- New York n'a pas de trait d'union (mais New-Yorkais en prend un).

- Le vaincu de Stalingrad s'appelait Friedrich Paulus (sans particule von).

- Premier ministre porte une majuscule.

- président de la République et président du Conseil n'ont pas de majuscule (le président du Conseil était le chef du gouvernement sous les IIIe et IVe Républiques, soit l'équivalent du Premier ministre sous la Ve République).

-Le Quatar et ses habitants, les quataris, prennent un u en français.

- Les saints portent une minuscule quand ils sont de simples mortels (saint Louis) et une majuscule quand ils se rapportent à un lieu ou une chose (Saint-Louis-du-Sénégal, lycée Saint-Louis).

- Séoud désigne la famille régnante en Arabie, d'où les noms d'Arabie séoudite et Séoudiens donnés à ce pays et ses habitants (ne pas confondre avec les termes Saud et saudian employés par les Anglo-Saxons).

- Solferino, nom d'une localité italienne, s'écrit sans accent.

- Tananarive est le nom français de la capitale de Madagascar ; en langue malgache, le nom s'écrit Antananarivo mais se prononce... Tananarive (les gens du cru disent plus simplement Tana). Depuis quelques années, les journalistes français se piquent d'employer la graphie malgache mais avec une prononciation « à la française » qui n'a aucun sens pour un Malgache. Le bon sens voudrait que l'on revienne au nom français (de la même façon que l'on parle de Londres et non de London pour qualifier la capitale anglaise).

- Taïwan (avec ï) est le nom de l'île chinoise autrefois appelée Formose (ou Formosa) par les Européens ; séparée politiquement de la Chine continentale, elle constitue un État dont le nom officiel est République de Chine (capitale : Taipeh) ; à distinguer de la République populaire de Chine, nom officiel de la Chine continentale (capitale : Pékin).

- Trotski, surnom de Léon Bronstein, s'écrit aussi Trotsky.

- Venezuela s'écrit sans accent (le nom de ce pays d'Amérique latine signifie petite Venise en espagnol).

- Viêt-nam s'écrit aussi Vietnam et les habitants de ce pays sont les Vietnamiens.

- Zurich est le nom français de la principale ville suisse (Zürich en allemand).

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quel État moderne mit pour la première fois l'esclavage hors-la-loi ?

Réponse
Publicité